BNP Paribas joue la carte bon marché

Le bancassureur, resté longtemps en retrait de la compétition en assurance auto, entend combler une partie de son retard.

C'est une première pour BNP Paribas assurance. Depuis quelques semaines, le bancassureur expose son offre auto à la télévision. Le slogan, « la banque et l'assurance d'un monde qui bouge », démontre que la société veut désormais communiquer autant sur l'assurance que sur son offre bancaire.

Le sauveur de la femme mariée

Confiée à l'agence TBWA Paris, cette campagne « est l'occasion d'affirmer que le réseau BNP Paribas est un réseau de distribution de banque et d'assurance », confirme le groupe, qui a renforcé la formation en assurance de ses chargés de clientèle. Le message de la campagne est clairement basé sur les tarifs : « L'appel de l'assurance auto pas chère. » BNP Paribas assurance exploite en fait les résultats d'une étude réalisée en avril, et qui a analysé 1 696 tarifs d'assurance auto collectés auprès de six sociétés, sur huit profils d'assurés, allant de l'étudiant à l'homme de 35 ans sans sinistre, en passant par la femme mariée non assurée à son nom. « Le positionnement tarifaire de BNP Paribas assurance est plus compétitif dans 90 % des cas », déclare le groupe. Et de citer le cas de la femme mariée sans assurance à son nom, un profil qui « essuie parfois soit un refus d'assurance soit une qualification comme jeune conductrice, avec une incidence substantielle sur la tarification obtenue ».

Le petit de la classe

Avec ces arguments, le groupe compte bien accélérer le développement de son portefeuille auto. Déjà, la refonte de sa gamme au mois d'avril 2005 (par Axa, son partenaire) lui avait permis de conquérir des clients. Mais, avec 80 000 assurés auto en portefeuille, BNP Paribas assurance fait toujours partie des « petits de la classe » de la bancassurance.

Les Assurances du Crédit mutuel (ACM) comptaient ainsi 1,4 million de contrats en portefeuille fin 2005. Il faut dire que, question marketing, ce bancassureur met le paquet. Autre « pro » des campagnes percutantes, Écureuil IARD possédait quelque 200 367 contrats auto fin 2005. Pacifica revendiquait, lui, un million de contrats auto à cette même date. Comme BNP Paribas assurance, la filiale du Crédit agricole, auparavant plutôt discrète, a récemment décidé de communiquer sur ses atouts, en lançant une campagne sur sa garantie « panne ».

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

BNP Paribas joue la carte bon marché

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié