Le syndicat des agents Réussir et Axa travaillent main dans la main

Le congrès de Réussir a concrétisé le changement d'ambiance amorcé dès l'an dernier entre Axa et ses agents généraux. Une phase active est engagée pour amener le réseau à une croissance supérieure à celle du marché.

Lors du congrès de Réussir qui s'est tenu à Strasbourg les 18 et 19 novembre, le ton a immédiatement été donné par Gérard Lebègue. Le président du syndicat des agents d'Axa, qui a été réélu avec son équipe (voir la composition du bureau p. 61) avec 89 % des suffrages, a annoncé : « Avec le temps, nous avons acquis un nouveau style de travail avec Axa, et nous avons des rapports adultes avec des échanges loyaux et constructifs. »

Les agents ont bien travaillé

De son côté, Axa n'a cessé de réaffirmer son attachement à son réseau : « L'agent est au coeur de notre stratégie, et son sort est lié à celui de la compagnie. » Elle le prouve en le mettant en scène dans sa publicité ou en lui accordant des stock-options. Les bons résultats obtenus par le réseau en 2003 et en 2004 expliquent en partie cette évolution des mentalités. En risques des particuliers et professionnels, l'apport net en nombre de contrats est positif (auto, MRH, assurance vie). En risques d'entreprise, le nombre d'affaires nouvelles IARD a augmenté de 12 % et le chiffre d'affaires de 10 % au 31 octobre 2004. De plus, les agents ont vendu 80 000 Perp et ouvert 50 000 nouveaux comptes bancaires cette année. Autant de motifs de satisfaction pour la compagnie.

Aussi, tous les sujets ont-ils pu être abordés sereinement et les questions des agents généraux ont toutes reçu une réponse technique. Cependant, certains points délicats inquiètent les agents. Ainsi, les secteurs de la santé-prévoyance et de la rémunération en assurance vie sont des chantiers sur lesquels les commissions techniques devront se pencher en 2005. Jean-Laurent Granier, directeur particuliers-professionnels, reconnaît d'ailleurs qu'Axa n'a pas employé tous les moyens nécessaires pour obtenir le succès escompté dans ces branches. Il a même indiqué que « 2005 sera l'année zéro de la prévoyance ».

Innover en santé

Des décisions ont donc été prises. En assurance vie, la refonte du système informatique permettra d'obtenir des offres plus compétitives. Dans le secteur bancaire, des passerelles seront mises en place avec l'assurance pour offrir des avantages aux clients (des crédits à taux attrayant, par exemple). De son côté, François Pierson, le président-directeur général d'Axa France, a annoncé qu'en 2005, Axa souhaitait prendre des positions innovantes sur le marché de la santé.

Inquiets à propos du maintien en portefeuille et de la conquête de nouveaux clients dans un contexte de baisse tarifaire, les agents ont appris que des mesures exceptionnelles seront prises dans ce sens (baisse des tarifs en auto pour les affaires nouvelles et pour certains clients au terme d'avril 2005, nouvelles formules segmentées...).

Sur les risques d'entreprise, Axa a réitéré sa volonté de renforcer la présence des agents. La compagnie vient de lancer l'École de l'entreprise avec 50 agents. Son objectif est d'en former 1 000 à ces risques. Ils disposeront de compétences et de délégations de pouvoirs élargies. Afin d'améliorer le service, Jacques de Peretti, directeur entreprises, s'est en outre engagé sur un délai de réponse de « 72 heures chrono » à 80 % des demandes des agents.

Répondant à Gérard Lebègue qui évoquait l'éthique nécessaire dans les relations agents-compagnie, François Pierson a précisé que le projet de chacun serait respecté.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 septembre 2021

ÉDITION DU 17 septembre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

RESPONSABLE TECHNIQUE INDEMNISATION H/F

Postuler

CEA Assurances

Chargé de développement H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Désignation d'un Commissaire aux comptes 2022-2027

Nantes Métropole Habitat, OPH de la Métropole Nantaise

17 septembre

44 - NANTES METROPOLE HABITAT

Prestation de DPO (Data Privacy Officer) externalisée.

Agence Nationale des Fréquences

17 septembre

94 - ANFR

Marché d'assurances.

Ville de Plombières les Bains

17 septembre

88 - PLOMBIERES LES BAINS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le syndicat des agents Réussir et Axa travaillent main dans la main

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié