Les agents Generali réclament une politique plus volontariste

Alors que Jean Mesmin passait la main à Claude Pezant à la tête de Triangl', les agents ont eu droit à un moment privilégié avec Zizou.

C'était le cadeau de Generali à ses agents : une visite de Zinedine Zidane organisée dans le plus grand secret lors de l'assemblée générale annuelle du syndicat des agents Triangl' à Arcachon. Avec ses messages sur la solidarité et les valeurs attachées au sport et à l'esprit d'équipe, le footballeur devenu porte-drapeau de Generali s'est prêté au jeu des questions-réponses, interrogé par Laurent Boyer, animateur sur M6. De quoi dynamiser le réseau.

La qualité de gestion se dégrade

Outre cet événement dans l'événement, Triangl' a renouvelé son bureau et son président : Jean Mesmin, qui a déjà effectué deux mandats de trois ans suivis d'une année supplémentaire, a passé la main à Claude Pezant, qui dirige la cinquième plus importante agence Generali de France, à Caen. Un relais dans la continuité qui devrait permettre de conforter encore les relations cordiales que le syndicat entretient avec la compagnie. D'autant plus qu'un nouvel accord a été signé le 5 octobre dernier (lire l'encadré ci-dessous).

Mais les bons rapports n'ont pas empêché les agents d'exprimer leur mécontentement sur des sujets importants touchant à leur quotidien. Comme l'an dernier, ils pointent du doigt la qualité de gestion qui s'est dégradée, de même que les relations perfectibles avec les services de la compagnie. Deux thèmes auxquels s'ajoutent la surveillance des portefeuilles et la frilosité à la souscription des risques entreprises. Ce à quoi Claude Tendil a répondu par la mise en perspective de la croissance de la compagnie : Generali a multiplié par huit sa taille en dix ans, ce qui occasionne forcément des dysfonctionnements et des ajustements dans l'organisation.

Les agents sont à l'aise avec la vie

La compagnie travaille à la résolution de ces problèmes et souhaite que les agents poursuivent leur dynamique commerciale, qui semble s'accélérer depuis le début de 2006, après une année 2005 assez fade. D'ailleurs, sur les neuf premiers mois de 2006, les affaires nouvelles en IARD ont progressé de 15 % par rapport à l'an dernier, soit un gain de 30 000 contrats, dont un tiers en auto. Le chiffre d'affaires en dommages ne progresse cependant que de 2 %, comme le marché.

En vie, la hausse atteint 24 % en nombre d'affaires et la compagnie table sur 30 000 nouveaux contrats d'ici à la fin de l'année. La vie représente environ 20 % du chiffre d'affaires réalisé par les agents, qui sont de plus en plus nombreux à se sentir à l'aise avec cette gamme.

Et pour souligner son ambition, Claude Tendil a annoncé la création au 1er janvier 2007 d'une direction des professionnels et des petites entreprises, l'une des cibles privilégiées par Generali pour asseoir son développement.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Founriture et acheminement d'énergie électrique

Sarthe Habitat

17 août

72 - SARTHE HABITAT

Convention de participation pour des risques de prévoyance

Centre de Gestion de la Meuse

17 août

55 - CDG

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les agents Generali réclament une politique plus volontariste

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié