LES CGP SUR LA VOIE DE LA RECONNAISSANCECertification La reconnaissance de leurs compétences plaît aux gestionnaires de patrimoines, même si elle ne leur confère pas encore un statut.

LES CGP SUR LA VOIE DE LA RECONNAISSANCE

Certification La reconnaissance de leurs compétences plaît aux gestionnaires de patrimoines, même si elle ne leur confère pas encore un statut.



En créant la profession de conseiller en investissements financiers, l'avant-projet de loi de sécurité financière reconnaît l'activité de conseil. Et même si les conditions de formation et d'expérience ne sont pas encore définies, les gestionnaires de patrimoine ont intérêt à faire certifier leurs compétences professionnelles.

Des stages tous les deux ans

La démarche engagée par l'Association française des conseils en gestion de patrimoine certifiés (CGPC) est donc intéressante. Lors de sa cinquième convention nationale, son président, Dominique Lartigue, a évoqué les résultats 2002. Il a rappelé que " la CGPC est une association transversale regroupant des assureurs, des banquiers, des experts comptables, des avocats, des notaires et, évidemment, des CGPI. Ces derniers, généralistes du patrimoine, peuvent avoir besoin de spécialistes pour résoudre certains problèmes ". Les cinq modules qui ouvrent droit à la certification confèrent une base de culture commune. Mais les certifiés doivent s'engager à suivre des stages de formation tous les deux ans. " Les évolutions des marchés, des techniques et des textes juridiques et fiscaux imposent des remises à niveau régulières ", estime Pierre Treton, délégué général de l'association. Les assureurs, notamment Axa, AGF ou MMA, incitent leurs représentants à rejoindre la CGPC.

À la recherche d'un label

Mais les CGPI, pour leur part, sont réticents, car la certification n'est pas un diplôme. " Nombre d'indépendants ont considéré qu'elle était insuffisante, même si notre appartenance à l'International CFP Council est un gage de qualification ", explique Dominique Lartigue. Actuellement, la CGPC réfléchit à un véritable statut de la profession, à la reconnaissance des acquis professionnels et à l'amélioration de la qualité via les labels Afnor et Iso.



RÉSULTATS

LES NOUVEAUX CERTIFIÉS EN 2002

La CGPC a certifié 373 nouveaux conseillers sur 817 postulants.

Taux de réussite : 45 % environ.

Nombre d'adhérents : 1 200.

Nombre de candidatures : 2 600 présentées en cinq ans.

Les cinq modules de la certification : droit et fiscalité des entreprises, marchés financiers, gestion des valeurs mobilières et des produits financiers, investissements immobiliers, assurances et retraite-gestion du patrimoine social, synthèses et conseil patrimonial global.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

LES CGP SUR LA VOIE DE LA RECONNAISSANCECertification La reconnaissance de leurs compétences plaît aux gestionnaires de patrimoines, même si elle ne leur confère pas encore un statut.

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié