Arep Multisupport, un bain de jouvence pour le Conservateur

Depuis l'automne dernier, Arep, le contrat phare en euros du Conservateur, a un petit frère. Profitant du même fonds en euros très performant, ce multisupport se positionne comme un placement de diversification.

Connues depuis longtemps pour leurs tontines, les Assurances mutuelles du Conservateur se sont depuis plusieurs années fait un nom dans l'assurance vie. Grâce à un fonds en euros pesant 1,8 Md€ et géré de manière assez dynamique, le Conservateur a délivré depuis le début des années deux mille des performances bien supérieures à la moyenne du marché. Appuyée sur Arep, un contrat en euros, et deux multisupports (Multivalor et Hélios Sélection, un produit haut de gamme), la gamme a été refondue en septembre. Elle s'appuie toujours sur Arep et Hélios Sélection, dont le ticket d'entrée a été abaissé à 30 000 €, mais propose désormais Arep Multisupport comme premier produit de diversification.

Objet du contrat

Il s'agit d'un contrat d'assurance vie multisupport à versements libres, avec un minimum de 200 € (60 € en versements programmés), et à retraits libres ou réguliers, avec possibilité de transformation du capital en rente viagère. Destiné à la constitution ou à la fructification d'une épargne, il ne prévoit aucune couverture de prévoyance, à part une garantie plancher en cas de moins-value au décès.

Les supports et la gestion

Outre le fonds en euros, Arep Multisupport donne accès à 7 supports en unités de compte, gérés par le Conservateur. Ils couvrent les principales classes d'actifs et sont caractérisés par une gestion prudente. L'assuré a le choix entre deux fonds obligataires (Pluvalor et Oblivalor), deux supports diversifiés (Arevalor et Altivalor), ainsi que trois fonds investis en actions : Conservateur Unisic, Intervalor et Indicevalor, qui réplique l'évolution du Cac 40.

Ces unités de compte peuvent faire l'objet d'une gestion libre ou profiter de répartitions préétablies. Le Conservateur propose une formule prudente (70 % dans le fonds en euros et 30 % dans des fonds obligataires), une option équilibrée à 50/50 et une autre, diversifiée (30 % sur le fonds en euros, 20 % sur les fonds obligataires et 50 % sur les supports diversifiés en actions).

La compagnie a mis au point des options de gestion gratuites : arbitrages automatiques pour reconstituer régulièrement l'allocation d'actifs choisie à l'origine, versements progressifs sur les unités de compte via la « dynamisation », ou bien, au contraire, la concrétisation des gains une fois un objectif atteint, avec l'option sécurisation des plus-values. Une alerte par SMS est également proposée pour alerter le client lorsqu'un de ses supports atteint un niveau de moins-value.

Les frais

Les chargements à l'entrée représentent 3,5 % des cotisations, contre 1 % dans Arep Monosupport. Les frais de gestion sur le fonds en euros s'élèvent à 0,96 %, contre 0,45 % sur le même contrat. Le taux de rendement, déterminé à 4,5 % en 2009, devrait donc être inférieur à celui du vaisseau amiral de l'assureur.

Les frais de gestion sur unités de compte sont également de 0,96 % et les arbitrages sont facturés 1 % de la somme transférée, après un premier arbitrage gratuit chaque année (hors arbitrages programmés).

Le marché

Une cible élargie

- Face à la baisse de rendement des fonds en euros, toutes les sociétés d'assurance vie cherchent à attirer leurs clients vers des unités de compte, qui sont - théoriquement - plus rentables à long terme. Avec Arep Multisupport, le Conservateur a mis au point une solution simple pour faire basculer ses clients de l'un vers l'autre. Avec un ticket d'entrée volontairement bas, ce contrat vise une clientèle grand public et peu informée des marchés financiers. Les épargnants plus fortunés et plus avertis se voient proposer un produit à la gamme plus étendue et aux frais plus raisonnables. Plus qu'un outil de conquête, Arep Multisupport devrait donc être un instrument de rebond et de diversification pour la clientèle courante.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 30 octobre 2020

ÉDITION DU 30 octobre 2020 Je consulte

Emploi

CRETEIL HABITAT SEMIC

CHEF DU SERVICE MARCHE/ASSURANCES H/F

Postuler

CEGEMA

Chargé de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Maison du Pouvoir d Achat.

Ville de Tarare

30 octobre

69 - TARARE

Assurance -Dommages aux biens.

OPH de l'Agglomération de La Rochelle

30 octobre

17 - OPHLM DE LA ROCHELLE

Marché de services : marché d'assurances.

Rodez Agglo Habitat

30 octobre

12 - RODEZ

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Arep Multisupport, un bain de jouvence pour le Conservateur

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié