Avec Permis9, la sinistralité des jeunes ne devrait plus rimer avec fatalité

Avec Permis9, la sinistralité des jeunes ne devrait plus rimer avec fatalité
Codes Rousseau et le courtier Sphinx Affinity viennent de lancer un programme de prévention et d'accompagnement des jeunes conducteurs particulièrement innovant, avec à la clé un contrat d'assurance très avantageux. Objectif : responsabiliser cette cible tout en l'accompagnant sur deux années.

Mauvais risque, les jeunes conducteurs ? Les faits ne sont pas nouveaux. Les jeunes entre 18 et 24 ans représentent 8,9 % de la population et 21,1 % des décès par accident de la route en 2009. Ils sont 17 à être tués chaque semaine, et 264 sont blessés, dont 149 gravement. Et il y a trois fois plus de risques pour les jeunes entre 18 et 24 ans d'avoir un accident de la route, contrairement à la population des 45-64 ans.

Sécuriser la conduite dès l'obtention du permis

Ces chiffres préoccupants ne devraient pas être une fatalité. Tel est en tout les cas le pari lancé conjointement par les Codes Rousseau et le courtier Shinx affinity. Les deux sociétés se sont associées pour créer un programme particulièrement original à destination des jeunes conducteurs.

La méthode consiste à sécuriser la conduite de ces jeunes dès l'obtention de leur permis de conduire en créant une offre d'accompagnement combinant coaching, assurance et suivi des résultats sur deux ans. Baptisé Permis9, le programme est accessible à partir d'un site personnalisé qui décline des outils web d'approfondissement des connaissances, d'amélioration de ses capacités à conduire, des accompagnements échanges et des mises en pratique avec un professionnel de la formation à la conduite (auto-écoles).

Une prestation de qualité à moindre coût

Cerise sur le gâteau, une assurance à moindre coût, mais avec le même niveau de garanties que pour le conducteur confirmé et dont certaines sont traditionnellement réservées aux contrats d'assurance haut de gamme des conducteurs expérimentés. Le tarif est en moyenne 40 % moins cher : la prime jeune conducteur est en effet d'environ 1 300 €, celle de Permis9 s'établit à 800 €. 5 000 modèles de véhicules sont disponibles, soit l'équivalent de 60 % des quatre-roues du marché, exception faite des véhicules sportifs.

Le principe est simple : pour en bénéficier, le jeune s'engage à suivre toutes les étapes du coaching proposé. S'il ne respecte pas l'une des étapes, il continue à être assuré mais sans les avantages.

« L'assurance jeunes conducteurs sans antécédents est un marché difficile, explique Patrice Farin, président de Sphinx Affinity. Un assureur ne peut pas légalement tarifer plus de 2,5 fois la prime auto normale alors qu'il lui faudrait, avec cette cible, la multiplier par six. Le risque jeune conducteur n'est pas linéaire ». Le contrat, porté par l'assureur MGARD (lire l'encadré ci-dessus) propose trois formules avec, entre autres avantages, une garantie du conducteur portée à 450 000 euros et une assistance qui offre un véhicule de remplacement normalement réservé à partir de 21 ans et accessible, dans ce cas, dès 18 ans.

Ces accompagnements limitent la sinistralité

Certains pays européens comme l'Autriche, les Pays-Bas ou encore la Finlande ont choisi un accompagnement multi-étapes du conducteur inexpérimenté. Ce type d'initiative a contribué à réduire de 15 % la sinistralité et jusqu'à 27 % dans la survenance d'accidents corporels, selon les cas.

Emploi

KAPIA RGI

ANALYSTES FONCTIONNELS en Assurance Vie et /ou IARD

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

KAPIA RGI

DÉVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Avec Permis9, la sinistralité des jeunes ne devrait plus rimer avec fatalité

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié