Deux mille supports à la carte

Dédié à l'univers de la gestion privée, Swiss Life Strategic Premium se démarque par une offre financière très étendue. La compagnie mise aussi sur la carte de la personnalisation totale de la gestion.

Véritable laboratoire de l'assurance vie, l'univers de la gestion privée donne régulièrement naissance à des produits aux gammes de supports très étendues. Swiss Life Strategic Premium n'échappe pas à cette tendance, puisqu'il comprend une palette de quelque deux mille supports, mais l'assureur a fait le maximum pour en faciliter le pilotage.

Objet du contrat

Swiss Life Strategic Premium est un contrat d'assurance vie multisupport individuel. Il comprend une garantie de vie et une contre-assurance décès, ainsi que des protections optionnelles en cas de décès. Il s'agit d'une garantie dite « plancher », qui couvre les pertes éventuelles sur les sommes investies. Elle est accessible aux assurés âgés de moins de 70 ans lors de la souscription. Les cotisations dues à ce titre ne sont prélevées que lorsque des capitaux se trouvent sous risque. Le taux de l'assurance s'élève de 0,19 % pour les moins de 39 ans à 3,29 % entre 70 et 74 ans, âge limite de la protection. Ce capital optionnel est limité à 1,5 ME.

Cible

Swiss Life Strategic Premium est un contrat à versements libres très ciblé, puisque le minimum est fixé à 60 000 E lors de l'adhésion. Les versements suivants sont d'au moins 5 000 E (c'est aussi la somme minimale à investir sur un support).

Offre financière

Swiss Life Strategic Premium se remarque surtout par son offre financière. Y figure un fonds en euros adossé sur l'actif général de la société (3,9 % de rendement l'an dernier pour les principaux contrats) et quatre profils de gestion classiques (prudent, équilibré, dynamique et offensif). Mais la vraie valeur ajoutée provient de la sélection de 750 OPCVM choisis chez les gérants les plus performants et de 1 200 actions et obligations accessibles dans l'assurance vie au travers de la gestion déléguée.

Les souscripteurs disposent de deux options pour piloter cette palette : la gestion libre ou pilotée. Dans ce dernier cas, les manettes sont confiées à Swiss Life gestion privée, la société de gestion de Swiss Life banque privée. Le souscripteur définit, dans un premier temps, ses objectifs avec son conseiller, puis confie tout ou partie de son épargne aux professionnels qui appliquent une gestion prudente, équilibrée ou dynamique. Celle-ci s'appuie soit sur les OPCVM uniquement, soit sur les OPCVM, les actions et les obligations à partir de 150 000 E. Une allocation personnalisée est proposée à partir de 300 000 E, un montant relativement bas dans cet univers.

Dans le cadre de la gestion libre, quatre options d'arbitrages automatiques sont offertes : investissement progressif, rééquilibrage, sécurisation des plus-values et arrêt des pertes.

Les frais

Ils s'élèvent au maximum à 3 % des versements. Les frais de gestion sont de 0,65 % par an sur le fonds en euros, et de 0,96 % sur les unités de compte. Les arbitrages sont facturés 0,2 % des montants transférés plus 30 E. Les arbitrages automatiques coûtent 0,1 % plus 15 E. La gestion déléguée entraîne des frais de gestion supplémentaires de 0,5 %, auxquels s'ajoutent des frais d'investissement ou de désinvestissement (pour les supports actions et obligations) de 1,5 % au maximum par opération.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 14 janvier 2022

ÉDITION DU 14 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

ALLIASS

Gestionnaire sinistres IARD Confirmé H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Deux mille supports à la carte

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié