Cmonassurance aide les TPE/PME à évaluer leur budget santé

Cmonassurance aide les TPE/PME à évaluer leur budget santé

L’avant-projet de loi sur la sécurisation de l’emploi prévoit la généralisation de la complémentaire santé à tous les salariés du privé au plus tard en 2016. En prévision de cette échéance, le e-courtier Cmonassurance propose aux entreprises de moins de 50 collaborateurs un outil en ligne, anonyme et gratuit, pour les aider à estimer le coût de cette mesure.

Conformément à l’article 1 de l’accord national interprofessionnel (ANI) du 11 janvier (transposé dans l’avant-projet de loi sur la sécurisation de l’emploi), les entreprises françaises devront fournir à tous leurs salariés, quel que soit leur nombre, une couverture santé d’ici le 1er janvier 2016. Pour les entreprises qui ne proposent pas encore de complémentaire santé à leurs effectifs, cette mesure représente un coût supplémentaire à anticiper au plus tôt. Avec un nouvel outil en ligne, le comparateur Cmonassurance veut séduire les sociétés de moins de 50 salariés en les aidant à budgéter cette charge, nouvelle pour plus de la moitié d’entre elles.

Estimation anonyme

Le simulateur gratuit de la filiale d’Alptis Assurances requiert cinq informations : le nombre de cadres et de non cadres, l’âge moyen du collège cadres, celui du collège non cadre, et le département du siège social de l’entreprise. La réponse, fournie immédiatement, donne une estimation tarifaire pour 3 niveaux de garanties (remboursements à 150%, 200% ou 250% de la base de remboursements de la sécurité sociale), élaborée sur la base du contrat Complémentaire Santé Entreprise d’Alptis, pour la couverture du seul salarié. Cette étape est réalisée de façon anonyme. L’entreprise peut choisir d’affiner l’étude des coûts en laissant ses coordonnées, pour être contactée ultérieurement.

Choisir sa complémentaire santé avant un éventuel accord de branche

Avec ce nouvel outil, Cmonassurance incite les TPE/PME à choisir une complémentaire santé avant la mise en place d’un éventuel accord de branche. « En devançant la signature de l’accord, l’entreprise conserve toute liberté de changer d’assureur ou de faire évoluer ses garanties ultérieurement. Si l’entreprise attend la signature de l’accord et que celui-ci prévoit une désignation d’organisme, elle perd sa faculté de changement d’assureur, pour quelque raison que ce soit : garanties inadaptées, problèmes de gestion… », argumente l'e-courtier.

Emploi

KAPIA RGI

ANALYSTES FONCTIONNELS en Assurance Vie et /ou IARD

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

KAPIA RGI

DÉVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de gardiennage et de surveillance de locaux et de sites des IUT de Lann...

Université de Rennes 1

15 décembre

35 - UNIVERSITE DE RENNES I

Audit et d'expertise financière du bilan de clôture et des demandes indemnités de r...

Syndicat d'Etudes Velib Metropôle

15 décembre

75 - SM AUTOLIB ET VELIB METROPOLE

Fourniture de cartes cadeau pour les personnels de Sorbonne Université.

Sorbonne Université Paris 6 VI Pierre et Marie Curie

15 décembre

75 - SORBONNE UNIVERSITE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Cmonassurance aide les TPE/PME à évaluer leur budget santé

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié