[DOSSIER] L'Observatoire européen des femmes dans l'assurance 2/7

France : parité en vue

France : parité en vue

Les sociétés d'assurances, engagées dans des politiques de mixité, font de la promotion des femmes aux postes de direction l'une de leurs priorités.

Les femmes, sexe fort de l'assurance ? C'est ce que l'on peut penser à la lecture des chiffres de la FFSA et du Gema. Selon le rapport 2012 de l'Observatoire sur les métiers des salariés de l'assurance, elles représentent 59,1% de l'effectif total. Cette proportion n'est pas prête de s'inverser, puisque 58% des nouveaux entrants dans la profession sont des femmes. Pour autant, tout n'est pas rose dans le secteur. « Plus les métiers sont techniques, moins il y a de femmes », remarque Béatrice Honnoré, directrice études épargne et retraite chez Generali. Largement minoritaires dans certaines familles de métiers (logistique, systèmes d'informations, contrôle technique et prévention...), les femmes le sont aussi aux niveaux hiérarchiques les plus élevés. Selon le rapport 2012 de l'Observatoire (Roma), elles ne représentent que 27,7% des cadres de direction.

FEMMES - ASSURANCE

59,1% dans l'effectif total

69,1% des non-cadres

46,2% des cadres

27,7% des cadres de direction

58,0% des nouveaux entrants

Volonté et méthode

Toutefois, ce faible pourcentage devrait s'améliorer dans les années à venir, tant la promotion des femmes à des postes stratégiques est actuellement un sujet majeur dans les entreprises. Chez April, où la part des dirigeantes ne cesse de progresser (de 5 à 14% entre 2009 et 2011), « une trame d'accord existe dans le groupe pour accompagner les filiales dans la mise en oeuvre de leur politique d'égalité professionnelle. L'un des leviers d'action est l'augmentation du nombre de femmes dans les équipes dirigeantes », explique Sigrid Sauron, responsable juridique, droit social du courtier grossiste lyonnais. Allianz France, qui affiche 25% de femmes dirigeantes, ambitionne de faire grimper ce chiffre à 30% d'ici à 2015. « Nous mettons en place des programmes de "mentoring" (1) et de coaching pour les femmes identifiées comme des hauts potentiels », précise Marie-Cécile Lebard, directrice du développement durable et de la diversité.

Autre initiative lancée cette année : le programme Axa Mix'In. « Ce réseau interne, ouvert aux hommes et aux femmes, est dédié à la promotion de la mixité dans les entités de la compagnie en France », explique sa présidente, Delphine Maisonneuve, par ailleurs directrice marché des professionnels chez Axa France. Fort de cinq cents membres, ce réseau s'inscrit dans la série d'actions (formation et sensibilisation des managers, amélioration des processus de gestion des talents, développement du télétravail...) menées par la compagnie pour favoriser l'accès des femmes aux postes d'encadrement. Ces actions ont permis à Axa de recevoir, en octobre, pour la troisième fois, le Label Égalité de l'Afnor.

Des réseaux et des mentors

Censées rendre plus visibles certains profils, ces politiques volontaristes sont aussi l'occasion de susciter des vocations. Car si elles passent parfois à côté de talents féminins, la faute n'est pas toujours à imputer aux ressources humaines. « Les femmes pensent souvent que du moment qu'elles font correctement leur travail, leur employeur va nécessairement s'en apercevoir et leur proposer une promotion. Or, ce n'est pas forcément de cette façon que fonctionne une entreprise », remarque Delphine Maisonneuve.

Les échanges d'expériences et les témoignages dans les programmes de mentoring et les réseaux d'entreprise permettent ainsi aux « candidates à la promotion » de rencontrer des dirigeantes qui ont réussi à concilier leur carrière et leur vie personnelle. « Dès l'instant qu'on ouvre ces perspectives aux femmes, elles font sauter les barrières qu'elles s'étaient elles-mêmes fixées et n'hésitent plus à se porter candidates à des postes à responsabilités », observe Sophie Vernay, déléguée générale de Financi'Elles. Preuve du dynamisme des associations féminines, cette fédération sectorielle - qui regroupe plusieurs réseaux internes de femmes cadres du secteur de la banque, de la finance et de l'assurance - compte déjà 3 500 membres un an et demi seulement après sa création.

1. Un mentor conseille une femme dans le développement de sa carrière.

YVES LAQUEILLE, PRÉSIDENT DE LA COMMISSION SOCIALE DE LA FFSA ET DRH D'ALLIANZ FRANCE

« L'accord de 2008 a porté ses fruits »

  • Comment expliquez-vous que les compagnies d'assurances soient plus en avance en France que leurs homologues européennes en matière de parité ?

Promouvoir la place des femmes dans les sociétés d'assurances est un engagement fort de la profession, qui a signé dès fin 2008 un accord relatif à la mixité et à la diversité, portant notamment sur le suivi d'actions de promotion de la mixité, sur la conciliation vie professionnelle-vie privée et sur la sensibilisation. Du coup, depuis cette date, la part des femmes dans les postes de direction a déjà sensiblement augmenté.

  • Que faut-il encore améliorer dans la gestion des ressources humaines pour favoriser la mixité ?

?Pour le recrutement, il faut veiller à laisser la place aux femmes, y compris dans des métiers traditionnellement masculins. Dans la gestion de carrière et le développement des compétences, il faut être attentif aux conditions de travail permettant un meilleur équilibre vie privée-vie professionnelle. Il est important également de créer des conditions favorables à la parentalité et au développement de hauts potentiels pour que les femmes puissent accéder aux postes de cadres dirigeants.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 15 novembre 2019

ÉDITION DU 15 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance des prestations statutaires

Communauté de communes des deux Vallées

19 novembre

60 - CC DES DEUX VALLEES

Complémentaire sante pour le personnel de Bibracte EPCC

BIBRACTE EPCC

19 novembre

58 - Glux-en-Glenne

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

France : parité en vue

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié