Organisation : Des CGPI de la Côte-d'Azur mutualisent leurs coûts et leurs compétences

Organisation : Des CGPI de la Côte-d'Azur mutualisent leurs coûts et leurs compétences
De gauche à droite : Flora Fenerlian (Finergy conseils), Don Pierre Giacobbi (PGS conseils), Jean-Claude Zarmati (Corofi). © DR
Trois cabinets niçois de conseil en gestion de patrimoine se sont réunis en vue d'élargir leur palette de services et de réaliser des économies. Leur choix constitue une alternative aux groupements de CGPI et autres réseaux de franchises, plus lourds et plus coûteux.

Se réunir dans un même lieu pour mieux répondre aux besoins de leurs clients, tel est le pari de trois cabinets de conseil en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) de Nice (Alpes-Maritimes). Chacun d'eux est spécialisé dans un créneau particulier : l'ingénierie financière pour PGS conseils, les crédits hypothécaires pour Finergy conseils et les solutions de placements et d'assurances pour Corofi.

Des clients et des économies

« Nous partageons et échangeons sur les dossiers de nos clients, et nous trouvons les complémentarités qui vont permettre de leur répondre avec fiabilité et rapidité », explique Don Pierre Giacobbi, dirigeant de PGS conseils. C'est également un moyen pour chaque structure de développer son chiffre d'affaires avec de nouveaux clients, et de réduire ses coûts de fonctionnement en partageant les frais (loyer, imprimante, connexion Internet, etc.) Cette idée, qui vient de se concrétiser, est le fruit de nombreux échanges. Les CGPI concernés se sont rencontrés par l'intermédiaire de la délégation régionale Nice-Côte-d'Azur de la Chambre nationale des conseillers en investissements financiers (CNCif), dont Don Pierre Giacobbi est le président.

Indépendants, mais complémentaires

Avec cet emménagement commun en plein centre de Nice, dans des locaux de 140 m² comprenant un hall d'accueil, quatre bureaux, une salle de réunion et même une cuisine, une étape supplémentaire est franchie. « Nous souhaitions aller au bout de notre raisonnement. C'est compliqué d'être éloignés. Maintenant, nous pouvons trouver l'autre à tout moment et faire le point tous les jours sur les dossiers », souligne Don Pierre Giacobbi. Les CGPI se sont fixé des règles claires de répartition d'honoraires et de commissions : « Deux tiers pour celui qui traite le dossier et un tiers pour celui qui l'apporte. » Don Pierre Giacobbi en est persuadé, ce modèle de fonctionnement encore peu répandu a un réel avenir. « Cette mutualisation des compétences permet une formation permanente et renforce la notion de conseil propre à notre activité. Elle est essentielle si notre profession veut se développer. Un client a des besoins multiples et fait le plus souvent appel à l'expertise de plusieurs conseillers. Grâce à ce système, nous gardons notre indépendance de gestion, nous ne mettons pas en place un système hiérarchique, tout en proposant un interlocuteur de confiance à notre client sur des thématiques qui ne font pas parties de nos spécialités. »

Cette collaboration constitue une alternative aux réseaux de franchises et aux groupements de CGPI qui se développent dans la profession. Ici, pas de prise de participation, de ticket d'entrée, de royalties. À titre d'exemple, le franchiseur FIP patrimoine demande 12 000 € de droits d'entrée, une redevance fixe annuelle de 2 600 €, une redevance variable allant de 8 à 12% du chiffre d'affaires HT à laquelle s'ajoutent 2% au titre de la participation au budget de communication. Autant d'économies pour le trio de CGPI niçois.

74 GROUPEMENTS, DONT 20 « STRUCTURÉS »

  • Pour rompre l'isolement, le conseiller en gestion de patrimoine indépendant (CGPI) a l'embarras du choix. Selon le « Livre blanc 2010 » sur la profession publié par Aprédia, 26% des CGPI déclarent faire partie d'un groupement. La société d'études et de conseil en a recensé pas moins de 74 ! Du petit groupement informel entre amis sans obligation de réalisation jusqu'à la franchise avec droit d'entrée et/ou prise de participation dans le capital, voire un minimum de collecte avec les fournisseurs partenaires, le terme englobe des situations variées. Parmi les groupements les plus connus, on peut citer les franchiseurs Arkanissim finance et FIP patrimoine, l'association La Boétie patrimoine ou encore Finindep, une SAS avec prise de participation des adhérents dans la société à parts égales.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 03 avril 2020

ÉDITION DU 03 avril 2020 Je consulte

Emploi

Futur Associé H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances pour les besoins de la ville et du C.C.A.S.

Ville de Macouria Tonate

02 avril

973 - MACOURIA

Fourniture et livraison de titres restaurant.

EPS de Ville Evrard

02 avril

93 - NEUILLY SUR MARNE

Services d'assurances pour la Ville et le CCAS

Ville de Sevran

02 avril

93 - SEVRAN

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Organisation : Des CGPI de la Côte-d'Azur mutualisent leurs coûts et leurs compétences

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié