Nouveau bureau de la Fédération des mutuelles de France

Nouveau bureau de la Fédération des mutuelles de France
Pascale Vatel, secrétaire générale de la Fédération des mutuelles de France

A l’issue de son Conseil d’administration du 11 décembre, la Fédération des mutuelles de France (FMF) a élu son nouveau bureau autour de Jean-Paul Benoît élu à la présidence de la fédération mutualiste en avril dernier.

Pascale Vatel, 50 ans, est la première femme à être élue par les Mutuelles de France à la tête  du secrétariat général.
Membre du conseil d’administration de la Fédération des mutuelles de France depuis 1996, administratrice de la Mutuelle Familiale et vice-présidente de l’Union régionale FNMF Champagne-Ardenne, Pascale Vatel exerce également en tant que secrétaire générale de la CRES Champagne-Ardenne. Elle est par ailleurs représentante du mouvement mutualiste au conseil de la CNAMTS et siège au conseil de surveillance du Fonds CMU.

Bruno Forest, 52 ans, est élu en tant que trésorier général de la Fédération. Il exerce les fonctions de trésorier de l’Union régionale FNMF Bourgogne, de vice-président de la CRES Bourgogne et d’administrateur de l’Union des Mutuelles des cheminots.


Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 20 septembre 2019

ÉDITION DU 20 septembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances statutaires groupement ESMS 65

Etablissement Public d'Accompagnement et de Soins des Hautes-Pyrénées 65

20 septembre

65 - CASTELNAU RIVIERE BASSE

Aménagement du CCAS

Ville de Ruelle sur Touvre

20 septembre

16 - Ruelle-sur-Touvre

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Nouveau bureau de la Fédération des mutuelles de France

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié

14/12/2012 17h:12

13/12/20012encore une relance téléphonique d'un pays ami mais non concerné par le sujet...au lieu de se perdre en interrogatoires de bas niveaux puisque les interlocutrices n'écoutent pas ce qu'on leur ditet cochent des cases qu'on leur demande de remplir, contentez vous de rembourser des dossiers envoyés en bonne et due forme dans des délais normaux.qq soit la mutuelle, nous cotisons pour cela et non pour être déranger par des arguties.

Répondre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié