De l’électrique à l’hydrogène, quelles perspectives pour les nouvelles énergies ?

Proposé par La rédaction de L’Argus de l’assurance avec Stelliant

mardi 27 septembre 2022 de 11h00 à 12h00

Ajouter à mon calendrier
225 inscrits 60 min
Voir le replay
De l’électrique à l’hydrogène, quelles perspectives pour les nouvelles énergies ?

Face aux nouveaux enjeux géopolitiques et écologiques, l’Argus de l’assurance, en partenariat avec le groupe Stelliant, vous propose un débat autour d’une des plus grandes problématiques de notre ère. La transition écologique pousse à développer de nouvelles énergies et de nouvelles mobilités. Ces transformations doivent s’accompagner d’une redéfinition des risques, et une attention particulière doit être portée sur leurs transformations dans le temps et sur l’évolution du cadre réglementaire.

 

Par ce rendez-vous digital, nous vous proposons de répondre aux enjeux suivants :

  • Production, transport, usage…quels risques liés aux nouvelles énergies ?
  • Au-delà des nouvelles mobilités, les nouvelles énergies sont-elles réellement une perspective d’avenir durable
  • Entre impératif écologique et situation géopolitique mondiale instable : quel avenir pour les nouvelles énergies ?

Avec l'intervention de :

- Claire Baritaud, sous-directrice de la Multimodalité, de l’Innovation, du Numérique et des Territoires, chargée de la coordination de l’Agence de l’Innovation pour les Transports au sein de la Direction Générale des Infrastructures, des Transports et des Mobilités (Ministère de la Transition écologique)

- Jean-Philippe Hermine, Coordinateur Initiative Mobilités en Transition à l’Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI)

- Sébastien Elie, Directeur des risques Motors chez Stelliant Expertise

 

En partenariat avec :

 

 

 

Webinar avec

Sabine GERMAIN

Journaliste

L'Argus de l'Assurance

Le/s organisateur/s du webinar pourront utiliser les coordonnées des participants, pour leur communiquer des informations commerciales liés à leurs activités professionnelles. Pour en savoir plus, s’y opposer ou exercer ses droits, voir leur/s Politique de confidentialité ci-dessous :