Bernard Snoeck, Directeur Général de Suravenir assurances : Piloté par la passion

Bernard Snoeck, Directeur Général de Suravenir assurances : Piloté par la passion
DR

Ce passionné d'aviation prend les airs au moindre prétexte. Quel plan de vol aurait pu prédire que cet enseignant belge ferait carrière dans l'assurance en France ?

Adolescent, il nettoyait les avions en échange de quelques heures de vol. Depuis, Bernard Snoek a appris à piloter. Mais n'allez pas croire que la carrière du nouveau directeur général de Suravenir assurances, filiale du Crédit mutuel Arkéa, s'établit selon un plan de vol programmé. Ce quinqua atypique suit son instinct. Curieux, il multiplie les passions. Il confie volontiers celles pour la bande dessinée, le whisky, le cigare, les États-Unis, les voyages... Et son parcours a été ponctué d'une poignée de rencontres déterminantes.

Avec le latin, il assure

Né en Belgique, Bernard Snoeck a choisi les options latin et maths au lycée, le cursus des futurs ingénieurs et scientifiques. Lassé des mathématiques, l'élève prend un virage radical et rentre à l'École normale de Liège pour devenir enseignant dans le secondaire. « Cela me permettait d'éviter les maths et de partir plus facilement à l'étranger. » Pari réussi. Ce fils d'un patron de PME de plomberie devient professeur en Louisiane. Il s'offre des cours de pilotage d'avion, et y rencontre sa future femme, originaire de Rennes. De retour, c'est là qu'il se pose et reprend l'université pour avoir le droit d'enseigner en France.

Mais il est difficile de se retrouver au milieu d'étudiants quand on a déjà gagné sa vie... Quand il apprend que Zurich assurance cherche un agent général pour la capitale bretonne, il saute sur l'occasion. Sans parachute. « À l'époque, je ne savais même pas que certaines assurances étaient obligatoires en France », confesse-t-il. Coup de chance, le recruteur est un ancien prof de latin. « C'est devenu un ami. »

Son parcours
 

  • Son âge 53 ans
  • Sa formation École normale, Liège (Belgique)
  • Sa fonction Directeur général de Suravenir assurances (Crédit mutuel Arkéa)

Au fil du temps, Bernard Snoeck se prend au jeu et se met à développer la branche risques d'entreprise, « plus intéressante intellectuellement que d'assurer une mobylette, mais aussi pour les commissions plus élevées ». Sa prospection est plutôt originale : il aborde les propriétaires de PME en leur montrant les photos aériennes de leur société. Comment joindre l'utile à l'agréable...

Trois ans plus tard, celui qui l'a recruté passe chez Guardian Risques et cherche un inspecteur. Bernard Snoeck vend son portefeuille et le suit. Puis, après un réseau de courtiers, il va piloter un réseau d'agents chez Elvia, auprès d'un ancien de Guardian. « Tout cela n'est qu'une succession d'opportunités. Ce n'était pas calculé. C'est la magie des rencontres », résume-t-il, modeste et un brin sentimental. Quand Elvia intègre Allianz, Bernard Snoeck rejoint le Crédit mutuel Bretagne au sein d'Atlancourtage, dont les salariés se comptent sur les doigts d'une main. Il entre alors dans la société dont il deviendra directeur général et qu'il rebaptisera Novelia en 2000.

Aider à l'envol d'un jeune

Quand il quitte Novelia seize ans plus tard, début 2013, l'entreprise compte plus de cinquante salariés. « Je les connais tous. Quand je recrute un jeune, je me dis que je serai peut-être l'un de ceux qui va compter pour sa vie professionnelle. Cela me fait plaisir », explique l'homme qui, entre-temps, a réalisé un rêve d'enfant, faire l'acquisition d'un avion. « Un Mooney, fabriqué au Texas... Depuis, mon terrain de jeu s'est raccourci. De Rennes, je suis à deux heures d'Avignon, de Chambéry, de Lille. C'est magique. »

Aux commandes de Suravenir assurances à Saint-Herblain, près de Nantes, depuis janvier, un souvenir de Rennes prend une place particulière dans son nouveau bureau, très sobre. La pièce, inondée de lumière, est ornée de seulement trois tableaux. L'un affiche un avion sur une case de la bande dessinée « Blake et Mortimer ». Le deuxième est une photo de son monomoteur. Le troisième est un cliché noir et blanc d'un Fouga Magister, un appareil de voltige autrefois utilisé par la patrouille de France. C'est le cadeau de départ de son équipe chez Novelia.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché Assurance Complémentaire Santé.

MSA de Lorraine

22 mai

54 - VANDOEUVRE LES NANCY

Marché Assurances.

Métropole du Grand Nancy Direction des Finances

22 mai

54 - NANCY

Marché de domiciliation bancaire.

COURBEVOIE HABITAT

22 mai

92 - COURBEVOIE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Bernard Snoeck, Directeur Général de Suravenir assurances : Piloté par la passion

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié