Denis Philippe (Chambre régionale ESS Paca) : cap sur l'engagement

Denis Philippe (Chambre régionale ESS Paca) : cap sur l'engagement
© cd

Ce militant mutualiste, qui fut dirigeant d’entreprise puis fonctionnaire, promeut aujourd’hui l’économie sociale et solidaire.

Alors qu’il s’apprête à fêter sa première année à la tête de la Chambre régionale de l’Économie sociale et solidaire Paca (Cress Paca), Denis Philippe fait déjà parler de lui, au-delà de sa région. Le 29 février dernier Odile Kirchner, la nouvelle déléguée à l’Économie sociale et solidaire, a fait le déplacement jusqu’à Marseille pour échanger sur les récentes actions menées par la Chambre régionale. Il est vrai que cette dernière est la première en France a? avoir émis – avec succès – des titres associatifs (pour un montant de 500 K€). Denis Philippe avait prévenu les acteurs de l’ESS durant sa campa­gne : « Des changements importants seront nécessaires afin de redresser les comptes de l’association. »

Pour atteindre cet objectif, son parcours de mutualiste s’est révé­lé un véritable atout. « Nous bénéficions d’une image rassurante qui donne confiance à la fois aux banquiers et au monde associatif. C’est très utile lors des négociations », explique celui qui est depuis 2014 vice-président délégué d’Adréa Mutuelle, en charge des territoires. Autre avantage : il connaît bien les acteurs économiques de la région en tant que membre du Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser Paca).

Impossible de le nier, Denis Philip­pe possède à son actif une longue et ascendante carrière de militant. Un parcours qu’il juge ordinaire : « Le militantisme est en perte de vitesse avec une population vieillissante et une absence de parité. De fil en aiguille j’ai gravi les échelons ». Tout commence en 1992 dans le département des Hautes-Alpes, où il réside toujours, d’abord à la Mutuelle nationale territoriale (MNT) puis, à partir de 2010, à Adréa Mutuelle. « J’ai été élu de base. En 2000 j’ai été élu secrétaire général de l’union départementale de la Mutualité française Paca, puis président en 2005. Celle-ci a été transformée en délégation départementale sous ma présidence en 2007 », résume-t-il.

SON PARCOURS

  • Son âge 58 ans
  • Sa formation Capacité en droit, officier de police
  • Ses fonctions  Président de la Cress Paca et de l’union départementale de la Mutualité française Paca, vice-président délégué d’Adréa Mutuelle, président de l’UGM Solead 

Un homme de dialogue

Mais il s’implique également dans l’union régionale : administrateur en 2000, secrétaire général en 2010, il devient en 2013 vice-président délégué à l’économie sociale et solidaire de la Mutualité française Provence-Alpes-Côte d’Azur. C’est à ce titre qu’il est présenté comme candidat à la Cress Paca. Selon Isabelle Cambos qui l’a rencontré lorsqu’elle était élue chez Adréa Mutuelle, Denis Philippe « doit sa réussite d’élu à ses capacités de gestionnaire et à ses qualités humaines. C’est un homme de dialogue qui se fixe un cap et qui le suit – avec l’aide de toute son équipe – doucement mais sûrement ».

Dans sa vie professionnelle, il n’a pas hésité pourtant à tout chambouler alors qu’il était très investi à la tête d’une entreprise spécialisée dans la lutte contre la contrefaçon. « Pour des raisons personnelles graves, afin de passer du temps auprès de ma famille, je suis devenu fonctionnaire, chef de service de police. » Un virage à 180° ? Pas vraiment. « Je suis frappé en France par les clichés. Malgré mes différents postes, je suis resté le même. Il ne faut pas opposer les structures entre elles : les entreprises publiques, de l’ESS, les mutuelles... Nous fonctionnons différemment mais il y a de la place pour tout le monde. Et surtout il y a des entrepreneurs partout. »

Aujourd’hui largement occupé par ses fonctions à la Cress Paca et chez Adréa Mutuelle, cet homme marié et père de 3 enfants n’a plus le temps de pratiquer le ski de fond, une de ses passions. Il profite, en revanche, de ses déplacements entre Paris (le siège d’Adréa Mutuelle) et le Sud, pour dévorer des livres d’Histoire. « J’aime notamment les récits dédiés à ceux qui ont fait l’économie d’aujourd’hui. Ces petites histoires qui font l’Histoire. »

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 16 juillet 2021

ÉDITION DU 16 juillet 2021 Je consulte

Emploi

Cabinet AG PEX

EXPERT CONSTRUCTION H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances construction

Société Immobilière des Chemins de Fer

27 juillet

75 - ICF HABITAT

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES POUR LA DESIGNATION D'UN CABINET DE COMMISSAI...

Association St François d'Assise ASFA

27 juillet

974 - ST DENIS

Assurance responsabilité drone

Ville de Lille

27 juillet

59 - Lille

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Denis Philippe (Chambre régionale ESS Paca) : cap sur l'engagement

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié