Frédéric Bernard : l'intelligence économique au pouvoir

Frédéric Bernard : l'intelligence économique au pouvoir
Frédéric Bernard, Directeur général de la mutuelle UMC

Multidiplômé, féru d'intelligence économique, auteur d'ouvrages sur les risques, Frédéric Bernard assume son profil de dirigeant atypique.

Quel rapport entre la gouvernance, l'intelligence économique et la complémentaire santé ? L'ESG, Centrale Marseille, l'ESCP, la faculté des sciences Saint-Jérôme, HEC et l'institut des Hautes Études pour la Science et la Technologie (IHEST) ? La rédaction d'ouvra-ges économico-pédagogiques ; l'encadrement de thésards et la présidence d'un centre de recherche ; la direction générale d'une entreprise de 160 M€ de chiffre d'affaires et 300 salariés ? Réponse : Frédéric Bernard. L'intéressé en convient : dans le milieu, il affiche un « profil atypique ». Mais non dénué de cohérence. Son fil rouge ? « Être décideur c'est prendre les bons risques, et donc les mesurer ».

SON PARCOURS

  • Son âge
    47 ans
  • Sa formation
    ESG, Mastère spécialisé qualité (École centrale de Marseille), titre cadre dirigeant (ESCP), CESA achats (HEC), doctorat « Veilles et intelligence compétitive » (université Aix Marseille III), IHEST.

Après des débuts comme ingénieur qualité à la Sagem, il oeuvre dans l'assurance depuis près de 20 ans : responsable du contrôle qualité à la CNP ; directeur du contrôle de gestion, de l'audit interne et des achats chez MFP Services ; directeur général adjoint en charge des finances et du pilotage chez Interiale, directeur général de la mutuelle UMC. La trajectoire est ascendante. Émaillée de retours à intervalle réguliers à l'école comme prof ou comme élève (il est l'un des premiers docteurs en intelligence économique, et le premier mutualiste à avoir fait l'IHEST). Et impulsée par un déclic originel : sa passion pour la veille et la prospective, et leur déclinaison dans les stratégies d'entreprise, nait lors de son service militaire, au service prévision budget finances à la direction centrale du commissariat de l'Armée de terre.

Viser le haut niveau

Même s'il compte, 6 diplômes (avec au final une double formation en gestion et finances et d'ingénieur, et un doctorat) et une dizaine d'ouvrages à son actif (dont un livre blanc sur le contrôle interne en mutualité), aucune frénésie apparente ne pointe chez ce quadra, soucieux de trouver le temps de « faire des activités en commun » avec ses trois enfants. Se dégage plutôt, comme chez certains sportifs, la volonté apparemment tranquille de ceux qui jouent les matchs les uns après les autres. Au détour de la conversation, l'intéressé confesse toutefois, en vrai bélier, « avoir tendance à vouloir accélérer les choses », mais se dit d'un tempérament pragmatique et optimiste. « Rétrospectivement mes choix ont toujours été plus ou moins les bons », constate-t-il.

En bon spécialiste de l'intelligence économique, Frédéric Bernard tend à penser que bonne décision rime avec bonne information, et reconnaît « avoir le culte de l'avantage concurrentiel ». Précepte qu'il s'applique tout autant qu'à l'entreprise qu'il dirige. Conscient que des évolutions très structurantes sont à l'oeuvre, entre Solvabilité 2 et l'ANI, il a initié la mutuelle UMC au courtage individuel, défend une diversification sur la prévoyance et juge nécessaire, « pour se préparer à la concurrence de demain, d'être en capacité d'offrir une plate-forme de gestion top niveau » (il vise la certification qualité pour 2016).

Bref, il y a de quoi faire et son plan est clair. L'après n'est donc pas le sujet. Certes, « après la carrière », il se voit bien administrateur d'une structure mutualiste ou associative, pour goûter à la dimension militante. Mais d'ici là, pas question de se mettre hors-jeu. L'opérationnel ne lui fait pas peur. Certains tremblent à l'évocation du « fit et proper » ou des « quatre yeux » ? Avoir écrit sur les risques liés à la gouvernance dans les structures mutualistes semble plutôt lui avoir donné des ailes.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 06 décembre 2019

ÉDITION DU 06 décembre 2019 Je consulte

Emploi

APREF

ADJOINT DU DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL H/F

Postuler

Mission Handicap Assurance

Mission Handicap Assurance

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat de prévoyance.

Bourg Habitat OPHLM de Bourg en Bresse

06 décembre

01 - BOURG HABITAT

Marché de services d'assurances des risques statutaires.

Centre hospitalier de Blois

06 décembre

41 - BLOIS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Frédéric Bernard : l'intelligence économique au pouvoir

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié