Jean-Marie Veigneau (mutuelle La Choletaise) : toujours au rebond

Jean-Marie Veigneau (mutuelle La Choletaise) : toujours au rebond
dr Jean-Marie Veigneau Président de La Choletaise

Cet ancien basketteur, retraité de la Sécurité sociale, préside la mutuelle La Choletaise avec une idée constante : agir pour ne pas subir.

Né sous le signe du lion, Jean-Marie Veigneau peut facilement sortir ses griffes. Le président de la mutuelle santé La Choletaise, ex-joueur amateur de basket à la crinière blanche, est en permanence à l’affût d’idées pour éviter de laisser les plus démunis sur le bord de la route. Quitte à monter au front dans les diverses structures dont La Choletaise est membre, comme la Mutualité française Anjou-Mayenne (MFAM) ou encore Agrume Groupe Harmonie, dont il est vice-président. « Je suis minoritaire, c’est une chance, à condition de proposer des projets », résume ce battant tranquille.

Depuis qu’il préside La Choletaise, il a mis bien des réflexions en application. Car ce sont les réalisations concrètes qui le portent. Ce retraité du service contentieux de la Sécurité sociale a pris l’habitude de chercher des solutions équitables, en passant de longues heures dans les tribunaux. Mais il a également été, pendant dix ans, président d’une association de villages vacances de comités d’entreprises qu’il a restructurée.

Dès le début de son premier mandat à La Choletaise en 2012, il a encouragé le développement de Loisirs à la carte, une association née pour « rassembler et ne pas écarter les salariés isolés, les retraités, et les personnes privées d’emploi, de la culture, des loisirs et de la santé ». La mutuelle a d’ailleurs conçu un contrat santé pour les adhérents de Loisirs à la carte qui recueille plus de 1 000 adhésions.

SON PARCOURS

  • Son âge 69 ans
  • Sa formation Dess de gestion des entreprises
  • Sa fonction Président de La Choletaise 

« Recruter » des individuels

La Choletaise compte près de 49 000 personnes protégées, soit environ 15 % de plus en quatre ans. Elle a pour particularité d’avoir davantage d’adhérents en collectif qu’en individuel. Sous son impulsion, Jean-Marie Veigneau a contribué à cet équilibre. Loin de s’inquiéter des conséquences de l’Accord national interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013, La Choletaise est partie en quête de nouveaux contrats. Elle a recru­té quatre commerciaux pour développer les garanties d’entreprises. En 2015, 250 sociétés ont rejoint les 650 que comptait déjà la mutuelle. Jean-Marie Veigneau, qui s’ap­prê­te à finir le chemin de Compos­telle – une semaine de marche en solitaire sac au dos chaque année depuis huit ans – a pris son bâton de pèlerin pour intégrer d’autres mutuelles à La Choletaise. Six les ont rejointes depuis le début de l’année. Quatre autres seraient sur les rangs. Pour le président, pas question de se laisser absorber par un grand groupe. Mais pas question non plus de s’isoler. Au sein de l’association les Solidaires de la santé (plus de 130 000 personnes protégées), La Choletaise joue la carte de la mutualisation : un de ses commerciaux travaille pour certains membres et elle héberge le système informatique de trois mutuelles…

Bientôt ces échanges iront encore plus loin. À l’étroit dans un siège social installé en centre-ville de Cholet, Jean-Marie Veigneau a décidé de déménager en périphé­rie. Et pour financer ce bâtiment de 2 500 m², La Choletaise a créé une société anonyme, bapti­sée E4S pour Espace Santé Social SolidaritéS, qui regroupe le réseau de coopération entre comités d’entreprise Cezam Pays-de-la-Loire, le relais Pôle emploi et la MFAM.

L’inauguration du nouveau siège est prévue en janvier 2017, mais Jean-Marie Veigneau, dont la dernière présidence s’achèvera en 2019, a un autre projet en tête pour l’espace resté libre sur le terrain acquis. Toutefois, il ne tient pas à dévoiler tout de suite sa stratégie. À près de 70 ans, ce grand-père de cinq garçons, qui a quitté l’école à 16 ans, BEPC en poche, et décroché son DESS de droit des entreprises à 42 ans, n’a pas dit son dernier mot. « ça va faire du bruit » prévient-il !

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 22 novembre 2019

ÉDITION DU 22 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de service assurance annulation.

Ile de la Réunion Tourisme, Comité Régional du Tourisme

22 novembre

974 - ST PAUL

Assurances dommage ouvrage et tous risques chantier

Communauté de Communes Tarn-Agout

22 novembre

81 - CC TARN ET AGOUT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Jean-Marie Veigneau (mutuelle La Choletaise) : toujours au rebond

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié