Jérôme Roncoroni, directeur central commecial de MMA : Permis de transformer.

Venu tout droit de l'industrie, Jérôme Roncoroni porte un regard neuf sur l'assurance. Depuis dix-huit mois, il met son profil atypique et ses compétences en matière de conduite du changement au service de MMA.

Ne pas se fier aux apparences. Ce n'est pas la quête de tranquillité qui a conduit Jérôme Roncoroni, le cap de la cinquantaine passé, à entrer dans le monde « feutré et protégé » de l'assurance après un parcours dans l'industrie marqué par des missions à l'international. Le virage que cet ancien cadre dirigeant de Michelin a opéré fin 2008 en prenant en charge le réseau d'agents généraux de MMA a, certes, adouci son quotidien. Finis les décalages horaires éreintants. « Afrique du Sud, Amérique, Australie : à une époque, je prenais l'avion comme d'autres le taxi. » Aujourd'hui, quand il quitte son bureau parisien c'est pour se rendre au siège de MMA au Mans ou pour sillonner l'Hexagone à la rencontre des agents généraux. « Je cumule des S'Miles à la place des Miles », résume-t-il en souriant.

Coûtumier des ruptures radicales

Si Jérôme Roncoroni s'aventure dans l'assurance, c'est bien par goût de la découverte et pour relever de nouveaux défis, ce qu'il n'a pas cessé de faire au cours de sa carrière. Son diplôme d'ingénieur en poche, il poursuit ses études à l'Institut supérieur des affaires et décroche son premier poste dans une exploitation minière. « J'aurais pu entamer une carrière de consultant, mais l'atmosphère de la mine et la grande solidarité qui y règne m'attiraient. » Deux ans ne se sont pas écoulés, qu'un nouveau pari s'offre à lui : « Un poste de responsable d'exploitation dans une mine perchée à 4 500 mètres d'altitude au Pérou, en pleine période du Sentier lumineux. » Il a 28 ans, et le décalage culturel qu'il découvre le marquera à plus d'un titre. « Là-bas, la vie n'a pas le même prix, et le mode de management est moins consensuel qu'en France. »

De retour en France, il enchaîne des fonctions qui l'amènent à conjuguer compétences techniques et financières issues de son double cursus, mais aussi sens de l'observation et aptitude à la décision. Après la mine, il rejoint un fonds d'investissements, cède l'activité qu'il pilote à un groupe hollandais et mène la restructuration qui s'en suit. Chez Michelin, où il exerce pendant huit ans, il négocie de nouvelles modalités contractuelles avec de grands groupes miniers. Juste avant, il venait de créer l'activité Fleet Solutions. « Il s'agissait de vendre à des flottes de transporteurs des pneus de poids lourds au kilomètre, c'est-à-dire sous forme de service, et de convaincre le réseau de distribution de procéder à ce changement radical de modèle. »

La limite du consensus, c'est le management

Point commun de chacune de ces réalisations : la conduite du changement. « Mon moteur, c'est la transformation et le développement. J'arrive chez MMA à un moment ou l'entreprise change. » C'est là sans doute ce qui a conduit Jérôme Roncoroni à rejoindre la mutuelle et celle-ci à le choisir plutôt qu'un autre. Mise en place d'une direction commerciale distribution centrale, dont il vient tout juste de prendre la tête, évolution progressive du réseau d'agents vers des marchés plus rentables : depuis dix-huit mois, Jérôme Roncoroni participe à la mue de MMA en apportant un regard neuf. « La force d'un assureur c'est son réseau de distribution, pas ses produits - c'est l'une des particularités du secteur par rapport à l'industrie. » Amener l'entreprise et son réseau vers un nouveau projet commun, un nouveau défi qui implique « de l'écoute dans les phases de réflexion et de conception, des échanges afin de modifier, si nécessaire, les orientations et de la conviction pour entraîner les équipes ». Adepte du consensus, oui, mais pas fan de tergiversations. « À un moment du processus, le manager doit décider. » Son moteur, c'est la transformation, et Jérôme Roncoroni entend bien être la courroie de transmission de cette transformation.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 21 janvier 2022

ÉDITION DU 21 janvier 2022 Je consulte

Emploi

ALLIASS

Gestionnaire sinistres IARD Confirmé H/F

Postuler

Natixis Assurances

CONTRÔLEUR DE GESTION EPARGNE (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Jérôme Roncoroni, directeur central commecial de MMA : Permis de transformer.

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié