Ludovic Daugeron, contrôleur des intermédiaires à l'ACPR : à l'heure espagnole

Ludovic Daugeron, contrôleur des intermédiaires à l'ACPR : à l'heure espagnole
LAETITIA DUARTE Ludovic Daugeron Contrôleur des intermédiaires
à l’ACPR

Après avoir fait ses premières armes chez Generali, ce juriste expert en droit de la distribution et des assurances a osé un grand virage, intégrer l’ACPR.

Ludovic Daugeron affectionne et entretient ses origi­nes espagnoles, valencien­nes précisément. De cette terre ensoleillée, il puise surtout une chaleur humai­ne, qu’il ne retrouve nulle part ailleurs. Car, derrière la fonction de ce contrôleur des intermédiaires et spécialiste de la distribution à l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) se dévoile de façon manifeste une personnalité qui place l’humain au premier plan. Ainsi, à ses étudiants du master 2 en droit des assurances de l’université Paris XII, il professe que la technique propre au traitement de chaque dossier de sinistre ne doit pas, complètement, occulter la dimension humaine de l’assu­rance.

Lui-même se souvient, alors qu’il faisait ses premiers pas chez Generali où il s’occupait d’assurance transport de 2001 jusqu’au début de l’année 2004, d’un refus de garantie qui mettait en péril une TPE. Après discussion, l’assureur italien fit un geste. Pour autant, ni son empathie naturelle ni son expertise juridique du droit de la distribution ne font perdre de vue à Ludovic Daugeron le sens des affai­res. « L’assurance se doit d’être rentable ». Ne serait-ce que pour tenir ses engagements envers les assurés rappelle ce juriste, devenu depuis contrôleur à l’ACPR. Un enseignement que lui a prodigué initialement Jean-Patrick Smaja, directeur juridique chez Generali, qui attendait déjà de ses équipes d’alors qu’elles sachent développer le business. Une vision que l’on retrouve, à l’heure actuelle, au cœur de la pratique de la réglementation de l’assurance. Juriste IARD et distribution entre février 2005 et janvier 2010, Ludovic Dauge­ron devient ensuite responsable du pôle juridique de Generali qui traite des relations avec les intermédiaires, jusqu’en octobre 2012. Sa carrière chez les assureurs est lancée.

SON PARCOURS

  • Son âge 37 ans.
  • Sa formation DESS de Droit des assurances et de la responsabilité, université de Paris XII.
  • Sa fonction Contrôleur des intermédiaires à l’ACPR. Maître de conférences associé en droit des assurances, université de Paris XII.

Défendre l’intérêt commun

Alors pourquoi intégrer l’ACPR en 2012 ? Ce qui lui a d’ailleurs valu des taquineries de ses anciens collè­gues assureurs… Parce que la réglementation est devenue omnipré­sente dans les pratiques commer­ciales et que l’ACPR est au centre de ces réflexions. « C’est un métier de convictions, en ce qu’il défend l’intérêt commun, celui des citoyens assurés et celui du secteur économique de l’assurance », explique-t-il. Il trouve son content à l’ACPR où il faut analyser le marché de l’assurance, qui est constitué de beaucoup de variables. « Il faut s’intéresser à l’environnement économique et social dans lequel évoluent les produits d’assurance pour bien en comprendre le sens et la portée », précise-t-il.

Aller jusqu’au bout

Côté pratique, devoir de réserve oblige, Ludovic Daugeron ne livre­ra aucun scoop… dommage ! Tout au plus, il concède qu’en moyenne 70 dossiers par an sont traités dans son service, sans connaître de routine. Le contrôle exige de s’adapter aux acteurs, il n’y a pas de raisonnement type. « C’est un travail fait de va-et vient avec l’assujetti et de beaucoup de discussion. » Et lorsque le contrôle se passe mal, il faut, quoi qu’il en coûte, mener la mission à son terme. Alors, « l’attitude de l’assujetti en face ne change rien », conclut-il. Lorsque Ludovic Dauge­ron ne travaille pas à veiller aux pratiques vertueuses de la distribution des assurances, ou à faire éclore les talents de demain à l’université, il fait en sorte de se consacrer pleinement aux siens. Sa compagne et sa fille de 2 ans et demi sont « des pièces maîtresses dans mon équilibre » confie-t-il. De plus, l’âme ibérique de Ludovic Daugeron lui fait cultiver une conception élargie de la famille où liens du sang et amicaux se rencon­trent, voire se confondent… Vivement le prochain séjour à València !

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de services d'assurances

GIE Oppidea - Europolia

22 juillet

31 - GIE OPPIDEA EUROPOLIA

Marché public de prestation de services en assurances.

Ville de St Mandé

21 juillet

94 - ST MANDE

Prestations de services d'enrichissement de portefeuilles d'investissements pour le...

FGA Fonds de Garantie des Assurances

21 juillet

94 - VINCENNES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Ludovic Daugeron, contrôleur des intermédiaires à l'ACPR : à l'heure espagnole

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié