Nathalie Danizan : Esprit mutualiste, instinct voyageur

Nathalie Danizan : Esprit mutualiste, instinct voyageur
EOVIMCD Nathalie Danizan, Directrice générale de Eovi MCD Mutuelle

À la tête de la quatrième mutuelle santé française, cette femme discrète et passionnée de voyages cherche l’efficacité à travers l’adaptation permanente.

Nathalie Danizan fait partie du club très fermé des directrices de grandes mutuelles. Il y a Stéphane Varda à la Mutuelle Mieux-Être, il y eu Anne-Marie Cozien chez Unéo, il y a maintenant Catherine Touvrey chez Harmonie Mutuelle. «En même temps, les mutuelles de taille importante, c’est aussi un petit club très fermé», relativise Nathalie Danizan, qui préfère être mise en avant en tant que dirigeante d’entreprise plutôt que femme. La dirigeante, donc, est une femme discrète, qui ne possède pas de compte Twitter, mais gagne à être connue.

Une généraliste de l’assurance

Diplômée de l’école de management de Lyon, elle s’est orientée vers le monde de la bancassurance après une première expérience de trois ans dans un cabinet de conseil spécialisé en organisation et animation de réseaux commerciaux. Au début des années 1990, elle rentre à La Banque postale, en tant que responsable des dispositifs commer­ciaux dans le secteur de l’épargne et des produits financiers. En 1999, elle rejoint MMA dans le sillage de Jacques ­Lenor­mand qui en prend la direction générale. En 2001, elle se voit confier la direction du marché des particuliers de Covéa Risks lors de la création de la structure.

SON PARCOURS

  • Son âge 48 ans
  • Sa formation DESS Marketing du Celsa, Diplôme de l’EM Lyon
  • Sa fonction Directrice générale Eovi-MCD Mutuelle

En 2007, cette généraliste de l’assurance est «chassée » pour le poste de directrice générale de la mutuelle MCD (250 M€ à l’époque). Huit ans plus tard, elle ne s’imagine pas ailleurs que dans ce monde mutualiste qui n’est pas au bout de ses transformations, et dans lequel il reste beaucoup à construire. «J’ai trouvé, et je trouve toujours, que les mutuelles sont des entreprises extrêmement attachantes, notamment du point de vue humain. J’ai été extrêmement bien accueillie quand je suis arrivée par des colla­borateurs qui exprimaient beaucoup d’attentes, car bien conscients des enjeux et de la ­nécessité de faire évoluer les structures et de s’adapter.»

On devine des années intenses dans un environnement de plus en plus concurrentiel. En 2014, c’est la fusion avec Eovi et Nathalie Danizan prend la direction générale de la nouvelle Eovi-MCD Mutuelle, une entreprise de 1 800 collaborateurs et 820 M€ de chiffre d’affaires. Bien sûr, il y a de la transformation dans l’air, qu’elle engage avec sa marque de ­fabri­que : «Parmi les méthodes que l’on employait il y a quinze ans, certaines sont encore utilisables, d’autres ne le sont plus. Je déconseillerais à ceux qui veulent mener des projets de transformation d’arriver avec une méthode et des idées toutes faites et de les ­décliner. Dans la société qui est la nôtre, on ne peut plus avoir des méthodes exclusivement dirigistes. Mon principe c’est de permettre à la structure d’avancer au maximum de ses possibilités, il faut ­savoir en permanence accélérer et freiner. Avoir le bon dosage, et celui-­ci bouge tout le temps»

L’esprit d’adaptation

Bouger, Nathalie Danizan connaît. Elle a une grande passion, les voyages hors des sentiers battus. Avant la naissance de ses trois enfants, elle partait à l’aventure avec son mari, vol sec et mise au point du programme dans l’avion. Depuis que la famil­le s’est agrandie, c’est toujours le même esprit, mais moins baroudeur. Des points de chute sont prévus à l’avance, son mari s’en occupe très bien, paraît-il ! C’est ainsi que la famille a visité le Cambodge l’été dernier, l’Inde, Cuba ou le Laos les années précédentes.

Ces voyages ont une grande vertu, explique-t-elle : «Cela casse tous les repères et apprend à ne pas être craintive. Dans l’entreprise comme dans la vie, ce qui compte c’est de ne pas avoir peur et de développer sa capacité d’adaptation. Je pense qu’on peut faire face à beaucoup de choses si on sait s’adapter».

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Titres repas dématérialisés - chèques/cartes cadeaux.

GHT Val de Marne Est - Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil

18 juillet

94 - CRETEIL

Convention de participation pour la participation au financement de la protection s...

Conseil Général de la Haute Vienne

18 juillet

87 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Nathalie Danizan : Esprit mutualiste, instinct voyageur

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié