Ouly Sané (Zurich France) : De fil en aiguille

Ouly Sané (Zurich France) : De fil en aiguille
LAETITIA DUARTE Ouly Sané Directrice des ressources humaines de Zurich France

Recrutée comme intérimaire en 2004 au service RH de Zurich France, cette passionnée de couture a gravi tous les échelons pour devenir, quinze ans plus tard, DRH de la filiale française du groupe suisse.

De l’empathie, de l’écoute, du relationnel. Telles sont les qualités requises pour exercer la profession de DRH. Ce sont aussi celles que nécessite le métier d’infirmière, la « première vie » d’Ouly Sané. Car si elle se revendique aujourd’hui comme « un pur produit Zurich », cette native du Havre n’a pas toujours travaillé dans l’assurance. Ouly Sané a commencé par suivre des études médico-sociales. Un premier stage à l’hôpital Bichat, à Paris, au service des maladies infectieuses, l’a toutefois vite refroidie. « Ce que j’aimais dans ce métier, c’était le contact avec les gens. Mais je n’étais pas “calibrée” à l’époque pour supporter des situations difficiles. »

Chercher sa voie

S’ensuit une expérience de télé­opé­ratrice chez SFR, avant qu’un conseiller d’orientation l’aide à trouver sa voie dans les ressources humaines. Sa maîtrise de gestion des entreprises et des administrations en poche, elle décroche un CDI chez Chronopost International, entreprise dans laquelle lui est confiée la mission de déployer le plan de formation pour 5 000 collaborateurs répartis dans toute la France. Mais là non plus, Ouly Sané ne s’attardera pas. Un an à peine après avoir été embauchée, elle préfère démissionner. « Si j’étais restée dans ce groupe, j’aurais été cantonnée à un seul domaine des RH. Or, mon but était vraiment de toucher à tout. »

C’est là que débute son histoire avec Zurich France. En 2004, l’assureur la recrute en tant qu’intérimaire pour développer la formation professionnelle. « Je suis arrivée dans une entreprise où la dimension RH se limitait à la gestion du personnel », expli­que-t-elle. La filiale française vient alors de perdre ses activités vie et assurance de personnes au profit de Generali, et ne compte plus qu’environ 150 des 800 salariés encore employés six mois plus tôt. Tout est à reconstruire. Le défi plaît à Ouly Sané.

Dans une équipe RH composée alors de deux personnes, elle aborde les différentes facettes du métier (gestion de la paie, des charges sociales, recrutement…), et devient même responsable rémunération et avantages sociaux, communément appelé compensation and benefits. « Ça me plaisait énormément car je travaillais en direct avec les managers et le service finance de l’entité française. Mes décisions avaient un impact au niveau de l’entreprise. »

Quinze ans plus tard, Zurich France emploie 210 personnes et le service RH s’est étoffé. Il s’appuie désormais sur cinq salariés, dont Ouly Sané, promue en juillet dernier DRH de l’entreprise.

SON PARCOURS

  • Son âge 44 ans
  • Sa formation Maîtrise de gestion des entreprises et des administrations, option ressources humaines (université Paris-XII)
  • Sa fonction DRH de Zurich France

Multiples facettes

Une ascension pas si atypique selon cette quadra qui dit « bien connaître la maison » Zurich, et pour qui la transparence et l’honnêteté sont les clés de sa réussite. « Quand on est dans les RH, on fait plusieurs métiers en même temps. On est à la fois conseiller, coach, contrôleur de gestion et aussi psychologue ! » s’enthousiasme-t-elle.

Également membre depuis cinq mois d’un comité de direction qui comprend cinq femmes et six hommes, Ouly Sané accorde en outre une place toute particulière à la mixité et à la parité en interne : « La diversité nous permet de travailler avec différents profils qui font la richesse d’une entreprise. » Reste qu’en dehors de sa vie chez Zurich, Ouly Sané a d’autres talents cachés. Notamment ceux… d’une créatrice de mode, car elle est une passionné de couture, capable de dessiner des modèles, de confectionner des robes ou des vestes. « Je peux faire de la couture jusqu’à 3 heures du matin. Ça me permet de me vider la tête, et de me remettre de journées parfois stressantes », explique celle qui ne changerait toutefois pour rien au monde de poste. Car si elle estimait ne pas être « calibrée » pour affronter certains situations à ses débuts professionnels, Ouly Sané considère désormais avoir « une capacité de résilience assez importante ». En toutes circonstances.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 octobre 2019

ÉDITION DU 18 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de service ayant pour objet la fourniture de prestations de complémentaire s...

AURA (Association pour l'Utilisation du Rein Artificiel)

19 octobre

75 - AURA PARIS

Organisation de séjours pour enfants pendant les vacances scolaires

Ville de Clichy La Garenne

19 octobre

92 - Clichy La Garenne

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Ouly Sané (Zurich France) : De fil en aiguille

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié