Pascal Margand (Triangl') : L'esprit d'entreprendre

Pascal Margand (Triangl') : L'esprit d'entreprendre
KEVIN FRANCOIS Pascal Margand Président de Triangl’

Entré chez Generali il y a 28 ans, cet agent général est devenu, en novembre 2018, le président du syndicat des agents généraux Generali, Triangl’.

Lorsque Pascal Margand évoque son expérience professionnelle, c’est pratique­ment 30 années chez Generali qu’il raconte. Tout commen­ce à l’âge de 21 ans ; Pascal Margand est alors dessinateur industriel en construction mécanique. Mais ce natif de la Savoie, très tôt, aspire à autre chose. « Ma formation initiale ne me plaisait plus et je voulais travailler et apprendre un nouveau métier », confie-t-il. Et c’est chez l’assureur de ses parents qu’il trouvera sa nouvelle voie. « J’ai été recruté à l’époque par le réseau salarié de Generali, anciennement Groupe populaire d’assurance (GPA) », se remémore-t-il.

Il ignore alors qu’il restera 20 ans dans le réseau salarié, tout d’abord en tant que conseiller commercial, puis comme inspecteur principal en Alpes-Mari­times. Il devient par la suite délégué au développement com­mercial dans le Sud-Ouest, puis inspecteur divisionnaire à Nice, pour terminer contrôleur général. Durant ces années dans le réseau salarié, il cumulera par ailleurs plusieurs titres de champion de France décerné par la compagnie.

En 2009, à de 40 ans, cet homme marié, père de deux filles, décide de se lancer dans une nouvelle aventure, celle d’agent général. « Je voulais voir autre chose, je souhaitais réorienter ma carrière, tout en restant chez Generali, explique-t-il. C’est une compagnie pour laquelle j’ai énormément de respect et dans laquelle j’ai travaillé depuis l’âge de mes 21 ans. J’y ai mes réseaux, mes habitudes, et l’envie de défen­dre la bannière de Generali. Les hommes passent, mais l’institution reste. »

Une affaire de famille

C’est après s’être mis d’accord avec la compagnie, que le Savoyard rachète une agence à Moutiers (73). « Lorsque j’ai commen­cé, il y avait une politique tarifaire très difficile chez Generali et aussi dans les autres compagnies, mais je me suis servi de ces difficultés pour gagner de nouveaux clients et mettre en place des process de travail pour développer l’activité » explique-t-il. Mais Generali, c’est aussi une affaire de famille. « Mes deux frères et mon cousin ont intégré Generali. En tant que salarié puis en tant qu’agent général, j’y ai fait rentrer beaucoup de monde », se plaît-il à raconter. Bien loin de se satisfaire de sa réussite, Pascal Margand veut poursuivre plus loin son engagement. En novembre 2018, il prend la présidence de Triangl’, le syndicat des agents généraux Generali. « Parce que je suis un créateur et un développeur et que mon projet d’agence suit son cours. J’ai maintenant deux associés qui me permettent d’être plus disponible, reconnaît Pascal Margand. L’étape suivante est de servir le réseau des agents. J’ai envie de rendre au réseau et à la compagnie ce que j’ai appris durant toutes ces années. » Il est élu en novembre 2018.

SON PARCOURS

  • Son âge 49 ans
  • Sa formation Dessinateur industriel en construction mécanique
  • Sa fonction Agent général Generali en Savoie Président de Triangl’

Un syndicat entreprise

Véritable entrepreneur dans l’âme, il décide alors d’organiser le syndicat non pas uniquement en commissions, mais en entreprise dotée d’un « pôle financier, innovation, communication, commercial et management, juridique. » « Nous avons fixé les règles du jeu avec la compagnie, nous passons d’un mode problème à un mode solution-business. Même si nous sommes encore pour le moment dans une période d’observation réciproque, nous avons déjà commen­cé à travailler sur des sujets comme l’intéressement, le chemin de vie des agents, l’informatique, les services associés aux clients », explique-t-il. Le chantier est de taille. Pour autant, ce passionné de ski de randonnée n’oublie pas de se détendre. Son prochain voyage ? « Mince, je ne sais plus où nous allons ? » demande-t-il à sa femme : « En Malaisie ! ». Preuve qu’il est difficile parfois, d’être sur plusieurs fronts à la fois.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Pascal Margand (Triangl') : L'esprit d'entreprendre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié