Pascal Pelon (Axa France) : Copilote des risques

Doté d’une vision industrielle et innovante des achats, Pascal Pelon fait grandir cette fonction clé pour la positionner au niveau de l’industrie.

Partager
Pascal Pelon (Axa France) : Copilote des risques
Pascal Pelon Directeur des achats d’Axa France

Voilà presque dix ans que Pascal Pelon a quitté l’univers impitoyable des achats de la grande distribution. Après des débuts chez Comptoirs Moder­nes (Stoc et Comod) puis Promodès – deux entreprises qui fusionnent dans les années 2000 avec le géant Carrefour – il rejoint en 2000 une autre industrie, l’agroalimentaire, et le groupe Danone en tant que chef de groupe achats services et industriels en filiale. Six ans plus tard, il sera nommé directeur des achats des systèmes d’information au niveau groupe. Amateur de défis et désireux de cultiver son esprit entrepreneurial, il se lance ensui­te dans un projet de reprise d’une PME familiale spécialisée dans le conseil avant de plonger, en 2008, dans le grand bain de l’assurance au sein d’une des toutes premiè­res entreprises françaises, Axa France.

Binôme du risk manager

En chef d’orchestre de la stratégie des achats non assurantiels, (ceux relatifs aux frais généraux qui repré­sentent 500 M€ de dépenses par an), Pascal Pelon suit les trois axes fixés par la direction : gestion du portefeuille, protection, digitalisation. « Notre rôle ne consiste pas simplement à négocier des contrats et des prix, souligne-t-il. En plus d’optimiser les dépenses de l’entreprise, nous devons réduire le risque inhérent à nos contrats, notamment quand nous externalisons des prestations. Nous devons enfin rechercher l’innovation en nous rapprochant des start-up ou des directions R&D de nos fournisseurs. » Et parce qu’il ne peut gérer en hom­me-orchestre et en solo tous les risques, il interagit facilement, et au quotidien, avec la direc­tion du risk management, pilotée par Philippe Marie-Jeanne, dont le bureau jouxte le sien. Pratique. « Le risque étant dans l’ADN d’Axa, il était assez logique que nos deux directions cohabitent », expli­que Pascal Pelon. Pour suivre le rythme impo­sé par le plan stratégique 2016-2020 qui impose à la compagnie une coupe de 500 M€ d’économies en France, le directeur des achats et son équipe travaillent au plus près des métiers pour capter et influencer le besoin. Autre chantier, démarré en début d’année, pour y ­parvenir : mutualiser les achats. Mais pour Pascal Pelon, sa fonction doit dépasser les frontières de l’acquisition pure et dure en s’aventurant là où on ne l’attend pas. Son leitmotiv : apporter de la valeur. Innover. En 2013, il décide donc de mener une étude pour déterminer le besoin réel de sa direction en termes d’espace de travail. « En questionnant les acheteurs, on s’est aperçu qu’ils souhaitaient des espaces colla­boratifs, de concentration et de détente. » Le nombre de postes de travail a ainsi été réduit et les collaborateurs ont la possibilité de télétravailler jusqu’à deux jours par semaine.

SON PARCOURS

  • Son âge 51 ans
  • Sa formation Ingénieur (agronome), puis un 3e cycle Achat à l’IAE de Grenoble
  • Sa fonction Directeur des achats d’Axa France

Créer du lien

Réduire le stress au travail, mais également être une courroie de transmission entre la grande entre­prise, Axa France, et les petits fournisseurs. « Nous avons cette capacité à créer la connexion entre le monde Axa et le monde extérieur de manière responsable. C’est pour moi la plus forte valeur ajoutée que la fonction achat puisse apporter à l’entreprise. » Via le dialogue et la médiation, il aide les fournisseurs à mieux compren­dre le fonctionnement du géant de l’assurance. Un autre monde quand on songe à ses débuts dans la grande distribution ! « Le rapport de force n’est bénéfique pour personne », estime-t-il.

La force ? Cet amateur de sports en plein air la met à profit, depuis peu, dans un sport collectif qui néces­site une excellente discipline de groupe, afin que les mouve­ments de chacun soient parfaitement coordonnés, pour gagner : l’aviron.

Base des organismes d'assurance

Abonnés

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d’assurance

Je consulte la base

Sujets associés

NEWSLETTER La matinale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Tous les événements

Les formations L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Toutes les formations

LE CARNET DES DECIDEURS

Stéphane Mircich, DG du groupe Colonna 2022

Stéphane Mircich, DG du groupe Colonna 2022

Groupe Colonna

Directeur général

Astrid Cambournac, SPVie 2022

Astrid Cambournac, SPVie 2022

SPVie

Secrétaire générale

Julien Alzouniès, DG Leader Insurance 2022

Julien Alzouniès, DG Leader Insurance 2022

Groupe Leader Insurance

Directeur général opérationnel

Michèle Horner, Beazley France 2022

Michèle Horner, Beazley France 2022

Beazley

Responsable relations courtiers pour la France

LES SERVICES DE L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - CGLLS

Emission et livraison de titres restaurant dématérialisés pour les agents de la CGLLS.

DATE DE REPONSE 24/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS