Paul Kérangueven, directeur général de GCE Assurances

Tout juste arrivé à la tête de GCE Assurances, ce Breton, grand amateur de pêche, puise dans son expérience de l'industrie pour trouver les moyens de souder ses équipes.

Le monde de l'industrie ne l'a pas épargné. Ce Breton a dû essuyer quelques grains, lorsqu'il était responsable du personnel de trois usines chez Matra Communication. « À 26 ans, je me suis retrouvé dans une usine de production. C'est très formateur pour démarrer dans sa vie professionnelle. C'est un monde qui ne fait pas de cadeau, avec de fortes obligations de résultats et une tension permanente sur le plan de charges. » École de la vie, mais aussi de la rigueur et de la production, cette expérience marquante lui a servi dans les différents postes qu'il a occupés.

Bienveillance et fermeté

La Caisse d'épargne de Bretagne recherchait un spécialiste de l'organisation du travail dans une grande structure. Il a été son homme. Il prend ensuite la barre du pôle banque de détail et devient membre du directoire. Son sens de l'efficacité et du dialogue social a conquis l'entreprise. Car si Paul Kérangueven semble plutôt d'un naturel réservé, sa force est de prêter une oreille attentive et toujours empreinte d'optimisme à tous ses interlocuteurs. « Si vous voulez que les gens s'intéressent à vos problèmes, il faut d'abord écouter les leurs. J'essaie d'être attentif aux problématiques que rencontrent mes collaborateurs. Il est alors plus facile d'obtenir leur adhésion. » Maniant bienveillance et fermeté avec dextérité, il fait aussi du respect une valeur incontournable du travail en équipe : « Je pense appliquer un management participatif, où les gens sont coacteurs des solutions et où le débat a sa place. »

Mais rien ne le prédestinait à l'industrie, ni à la banque. « Mon histoire professionnelle est faite de rencontres », reconnaît-il. Paul Kérangueven est avant tout un homme de droit, qui a passé son DESS de droit des affaires à Aix-en-Provence. Peu séduit par les charmes de la Côte d'Azur, il part en Alsace, plus proche selon lui de la culture bretonne, où il endosse le costume d'expert-comptable. Un peu trop serré à son goût. « Donner du conseil, c'est bien, mais c'est frustrant, car vous n'êtes impliqué en rien dans la décision. » Ce passionné de pêche reviendra ensuite dans sa Bretagne natale, où il aime naviguer près des îles de Houat ou de Belle-Ile : « La pêche m'occupe l'esprit et, en même temps, me vide la tête. En mer, je trouve la tranquillité. Mais il faut être vigilant, car il y a toujours des surprises. »

Trouver le lien

Le grand large l'aurait bien tenté, mais une nouvelle rencontre le fait rester en France. En 2008, à l'heure de la fusion des Caisses d'épargne de Bretagne et des Pays-de-Loire, il contribue à faire avancer en cadence les équipes de deux réseaux qui ne se connaissent pas, contre ventes et marées en pleine crise économique et financière. « Il faut trouver le lien pour faire aller les gens dans le même sens. Lorsqu'ils arrivent au travail, il faut qu'ils aient une idée exacte de ce que l'entreprise veut faire. » Et une fois que Paul Kérangueven a donné la marche à suivre, le bateau avance à toute vapeur. Arrivé chez GCE Assurances début octobre, Fluctuat nec mergitur [«il flotte mais ne sombre pas», phrase latine figurant sur le blason de Paris] devient sa devise. « Je ne connais pas un provincial qui sauterait de joie à l'idée d'habiter à Paris, mais la capitale a ses revers positifs. » Paul Kérangueven compte ainsi profiter des richesses de sa vie culturelle.

Là encore, il va devoir canaliser le flot de créativité des salariés vers un même but : « Cette entreprise est dynamique, jeune et pleine d'engagement. Il faut aujourd'hui réguler toutes les énergies et les coordonner. » Paul Kérangueven hissera d'ailleurs le nouveau pavillon, BPCE Assurances, en décembre.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Paul Kérangueven, directeur général de GCE Assurances

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié