Philippe Mixe, président de la Fédération Nationale Indépendante des Mutuelles (FNIM) : Un humaniste hyperactif

Philippe Mixe, président de la Fédération Nationale Indépendante des Mutuelles (FNIM) : Un humaniste hyperactif
© DR

Pour porter haut les couleurs des petites et moyennes mutuelles santé qui revendiquent leur indépendance, la deuxième fédération française a choisi un chef d'entreprise inclassable, au tempérament aussi sportif qu'épicurien.

Philippe Mixe est un homme courtois. Il ne fronce pas les sourcils lorsque l'on se hasarde à comparer la Fédération nationale indépendante des mutuelles (Fnim), dont il a pris la présidence en juin, à... Astérix. « La relative modestie de la taille n'interdit pas la pertinence des propos et propositions », répond-il.

Avec sa trentaine de mutuelles santé et 1,5 million de personnes couvertes, la Fnim fait un peu figure d'irréductible village gaulois résistant à la course à la taille critique. Ou d'« autre » fédération (versus la FNMF), comme il existe un « autre » pays du fromage, tout aussi petit mais conquérant. Philippe Mixe a sur sa feuille de route le développement de la Fnim, car il y a une urgence à défendre le modèle social français avec « son vrai maillage de structures de proximité » que sont les petites et moyennes mutuelles.

« Une fibre sociale »

Autre objectif : donner plus de visibilité à sa fédération. Nul doute qu'il y parvienne. Il est un « bon client », comme l'on dit chez les journalistes. L'Argus l'a rencontré alors que la polémique sur la taxation des mutuelles ne tarissait pas. Il ne boudait pas son plaisir d'avoir été interviewé par Ouest-France et le Figaro. Et il cherchait une faille juridique pour engager un recours contre les modalités de mise en oeuvre de la taxe spéciale sur les conventions d'assurance (TSCA). Le défenseur des petites et moyennes mutuelles est, à l'origine, avocat au barreau de Lille, une profession dont il a gardé la faconde.

Il a bifurqué vers le monde des affaires pour reprendre une entreprise familiale dans le domaine de la communication et de l'imprimerie. Sa femme changeant elle aussi d'activité pour se lancer dans le commerce à Saint-Amand-les-Eaux (Nord), les Mixe ont été démarchés par une mutuelle locale, la Famille valenciennoise, qui leur propose ses services en régime obligatoire et complémentaire. Madame signe et monsieur, motivé par le « courant de sympathie » qui s'est instauré avec le directeur de la mutuelle, s'engage dans la vie mutualiste. Le mutualisme correspond à « une fibre sociale qu'il a toujours eue, à un désir de s'engager dans la vie publique dans un esprit et de solidarité et d'humanisme », explique Philippe Mixe, qui est, depuis vingt-cinq ans, président de la Croix-Rouge de son secteur, soit 17 communes.

« Un homme très occupé »

Le nouveau délégué mutualiste ne tarde pas à devenir administrateur, puis président de Santé Just - la mutuelle de Livre III créée à l'occasion du nouveau code de la mutualité - qui gère un centre optique, auditif et de basse vision. Quelques années plus tard, il accède à la présidence de Just Ensemble (ex-Famille valenciennoise), qui a fusionné en 2010 avec En famille pour devenir Just' en famille. Notons encore que Philippe Mixe est aussi président de l'Umcapi, une union gestionnaire du régime obligatoire des commerçants, des artisans et des professions indépendantes, qui fédère sa mutuelle et la Smam de La Rochelle. Cette dernière est (encore) à la FNMF, que Just Ensemble a quittée il y a deux ans pour la Fnim !

Philippe Mixe dit consacrer 30% de son temps à son entreprise, 60% à sa mutuelle et 60% à la Fnim. Le total faisant... 150%, il concède être « très occupé ». Mais « il reste 50% pour arriver à 200% ». Il occupe donc ces 50% par sa passion pour l'oenologie et la gastronomie en organisant un salon, les « 3 jours gourmands », avec le Lyon's Club de Saint-Amand-les-Eaux. Et pour éliminer, rien ne vaut le sport, plus précisément la plongée sous-marine et le marathon, avec 80 à 100 km d'entraînement hebdomadaire pour rester dans les temps des championnats de France...

SON PARCOURS

  • Son âge 57 ans
  • Sa formation avocat
  • Sa fonction président de la Fédération nationale indépendante des mutuelles (Fnim)

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 21 janvier 2022

ÉDITION DU 21 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

CHARGE DE CONTENU MARKETING -(H/F)-CDD

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Philippe Mixe, président de la Fédération Nationale Indépendante des Mutuelles (FNIM) : Un humaniste hyperactif

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié