Romain Launay, conseiller du président de Scor : Conseil en mode major

Romain Launay, conseiller du président de Scor : Conseil en mode major
©Lætitia Duarte ROMAIN LAUNAY

Après deux ans passés au ministère de l'Économie et autant auprès du Premier ministre, ce brillant X-Mines, âgé d'à peine 32 ans, a choisi de revenir dans le privé chez le premier réassureur français.

« Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années. » Ce célèbre adage tiré du Cid de Corneille sied comme un gant à Romain Launay. À 32 ans, ce fils de cadre commercial et de professeur de gestion affiche un parcours impressionnant. Major de promotion à Polytechnique, ce jeune homme d'apparence réservé s'est déjà frotté à des sujets aussi divers que la certification qualité dans l'aviation, les produits dérivés actions ou la réglementation environnementale de l'industrie, avant de se retrouver, au coeur du pouvoir, aux côtés de François Fillon.

Un mémoire sur les risques systémiques

Romain Launay est tout à la fois « curieux » et déterminé. Pas du genre à flâner inutilement en route. L'activité de recherche qu'il pratique à l'université de Yale ne l'ayant pas convaincu - « on court le risque, si l'on manque de talent ou de chance, de ne rien trouver de particulièrement intéressant » -, il va d'abord s'occuper de certification qualité à la Snecma, à une époque où l'aéronautique peine à se relever des attentats du World Trade Center. En 2002, il rejoint la salle de marché d'une banque française à Londres, afin de travailler sur les produits dérivés actions et les risques systémiques... Sujet prémonitoire.

Fin de l'épisode secteur privé, début de la période administration publique. La fin de ses études à l'École des Mines lui a donné « l'envie de passer de l'autre côté, pour voir de l'intérieur comment fonctionne la machine politique ». Mais il reste tout de même dans le monde du risque. Adjoint au directeur régional de l'ancienne Drire (Direction régionale de l'industrie, de la recherche et de l'environnement) Ile-de-France, le tout nouvel ingénieur est chargé de la police environnementale des industries de la grande couronne francilienne et de faire appliquer la nouvelle loi « Bachelot » sur les risques industriels, trois ans après l'explosion d'AZF.

À tout juste 25 ans, à la tête d'une équipe de près de 80 ingénieurs, il vit un « véritable challenge technique et économique, consistant à obtenir des directeurs d'usine un niveau de sécurité maximale tout en veillant à la proportionnalité des contraintes à leur imposer dans un contexte de fragilité du tissu industriel ». C'est aussi une « expérience humaine enrichissante, au contact avec les élus, les riverains et les associations de protection de l'environnement, qui m'ont sensibilisé aux questions écologiques ».

De l'échelon décentralisé, il passe alors à l'administration centrale, à Bercy, au poste de directeur de cabinet du directeur général de la compétitivité, de l'industrie et des services, ce qui l'amène à travailler sur le projet de loi de modernisation de l'économie (LME).

Les grands hommes

En 2009, ce tremplin le propulse conseiller technique auprès du Premier ministre, François Fillon. Il travaille deux ans à Matignon, sur des sujets aussi divers que la concurrence, l'innovation industrielle ou encore les investissements d'avenir.

Fin de la parenthèse publique, retour dans le privé et le monde du risque comme conseiller du PDG de Scor. Toujours la curiosité : « La réassurance est l'un des rares secteurs que je connaisse qui traitent autant de sujets variés et passionnants tels que la dépendance, le réchauffement climatique, la finance ou la couverture des satellites ». Mais Romain Launay, qui affectionne l'Histoire et les grands hommes (les mémoires du général de Gaulle figurent parmi ses ouvrages préférés), confie aussi être séduit par la personnalité du PDG : « Denis Kessler a une vision, par exemple des questions macroéconomiques, qui dépasse son simple secteur. »

SON PARCOURS

  • Son âge 32 ans.
  • Sa formation Diplômé de l'école Polytechnique et de l'école des Mines de Paris. Ingénieur des Mines.
  • Sa fonction Conseiller du PDG de Scor, Denis Kessler.

 

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de services d'assurances

GIE Oppidea - Europolia

22 juillet

31 - GIE OPPIDEA EUROPOLIA

Marché public de prestation de services en assurances.

Ville de St Mandé

21 juillet

94 - ST MANDE

Prestations de services d'enrichissement de portefeuilles d'investissements pour le...

FGA Fonds de Garantie des Assurances

21 juillet

94 - VINCENNES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Romain Launay, conseiller du président de Scor : Conseil en mode major

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié