Sabrina Roche, Présidente du SNIA : Une inspectrice à la tête des inspecteurs.

Présidente du SNIA depuis novembre, Sabrina Roche défend ses convictions et sa profession avec force et avec le sourire.

Son élection est une petite révolution dans le monde de l'inspection. Pour la première fois de son histoire, le Syndicat national des inspecteurs d'assurances (SNIA), majoritaire dans ce corps de métier, s'est choisi une femme comme présidente lors de son assemblée générale en novembre. Une assemblée composée en majorité d'hommes. Et pour cause, on ne compte que près d'un millier de femmes inspecteurs (soit 17 % des effectifs). « Inspectrices », corrige la première d'entre elles, très attachée à la féminisation des noms de métiers.

La course entre le siège et le terrain

Une conviction dont elle parle volontiers. « Cela peut être un signe fort dans les entreprises, le signe que les femmes peuvent accéder à toutes les fonctions. » Autour d'elle, on préfère souligner ses compétences, sa capacité de travail et son esprit d'équipe. « Elle est méthodique, structurée et très bonne communicante, affirme Joël Mottier, ancien président du syndicat, aujourd'hui à la tête de la fédération assurance de la CFE-CGC (dont le SNIA est membre). Elle a fait son trou, elle s'est affirmée et a convaincu qu'elle pouvait le faire. »

À 54 ans, Sabrina Roche a fait le tour de plusieurs métiers dans le secteur, notamment dans le marketing et la gestion de sinistres. Elle fait ses débuts dans le groupe Drouot, un BTS de gestion en poche. « Le 22 novembre 1976 »,se souvient-elle. Petit à petit, elle gravit les échelons en interne pour devenir inspectrice commerciale. « La fonction m'intéressait, pour travailler avec les réseaux de distribution tout en étant gestionnaire de mon temps. »

À la même époque, elle choisit la CFE-CGC. « Des valeurs qui m'attiraient, explique-t-elle. Pas d'opposition systématique, mais un regard critique. » Elle est désignée déléguée syndicale, puis élue au comité d'entreprise d'Axa.

En poste dans la région Sud-Est (elle habite toujours à La Ciotat), cette joggeuse essaie de garder un pied sur le terrain pour « rester proche des préoccupations des collègues ». Pas étonnant que son emploi du temps soit surchargé. Elle a trois ordinateurs, deux téléphones portables et un Blackberry. « L'année dernière, j'ai dû faire 90 000 kilomètres en TGV entre Marseille et Paris », rigole-t-elle.

Une troisième force contre l'érosion du métier

Son programme pour le SNIA s'inscrit dans la continuité. D'abord, elle veut participer à la réflexion sur le métier d'inspecteur. Le syndicat a demandé à l'Observatoire de l'évolution des métiers de l'assurance de réaliser une étude sur la question cette année. « Je sens bien qu'on veut réduire l'envergure du métier, le cantonner à une fonction commerciale et d'animation », regrette-t-elle. Autre chantier : développer le syndicat et « proposer une troisième force face à la CGT et la CFDT ». « Les gens se disent souvent que s'ils se syndiquent, cela sera mauvais pour leur carrière, déplore-t-elle. Il faut moderniser l'image de l'action syndicale. »

Quand elle n'est pas sur le terrain ou à la fédération, Sabrina Roche négocie, ferraille parfois, avec la direction d'Axa. Cette année, les sujets de discussions ne manquent pas : risques psychosociaux, droit syndical, formation professionnelle, salaires... « J'ai appris le jeu de la négociation, même si j'ai plus un talent d'organisatrice que de politique. »

La retraite, elle y pense ? « Pas encore. » Mais elle prépare la relève en poussant les plus jeunes au sein du syndicat.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 11 juin 2021

ÉDITION DU 11 juin 2021 Je consulte

Emploi

ODYSSEY RE

Adjoint(e) de Souscription F/H

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Conseil et assistance en gestion financière.

ACOSS - Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale

13 juin

93 - MONTREUIL

ACQUISITION DE TITRES RESTAURANT.

CA Grand Paris Sud Seine Essonne Sénart

13 juin

91 - CA GRAND PARIS SUD

Groupement de commande : Frais de santé et Prévoyance.

EPIC Meribel Tourisme

13 juin

73 - EPIC MERIBEL TOURISME

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Sabrina Roche, Présidente du SNIA : Une inspectrice à la tête des inspecteurs.

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié