Sylvie Chanh (CCR) : l'expertise n'attend pas les années

Sylvie Chanh (CCR) : l'expertise n'attend pas les années
Sylvie Chanh, Responsable pôle sinistres et commutations chez CCR © © Laetitia Duarte

Vite reconnue pour sa compétence par ses aînés, cette juriste s’est ouvert les portes d’une carrière internationale chez CCR.

Depuis son enfance, Sylvie Chanh voulait être avocate. Une quête de justice qui tient peut-être à l’histoire familiale : ses parents ont fui le Laos à la suite des massacres perpé­tués par les Khmers rouges au milieu des années 70 au Cambodge voisin, pour venir en France. Mais à l’heure de l’orientation, en terminale, ses profs de français, d’anglais et de philosophie la dissuadent de faire du droit, « ce serait du gâchis » jugent-ils. Sylvie Chanh accepte. En effet, elle sait écouter les sages conseils de ses aînés, tout en conservant un regard critique. En 1997, ce sera donc une année d’Hypokhâgne au lycée Jules Ferry, à Paris. La distance avec son lieu de résidence inquiète ses profs de prépa. Elle réside en Seine-et-Marne. Il faudrait habiter Paris. Les finances de la famille ne le permettent pas. Direction la faculté de droit où les études lui paraîtront faciles, après le rythme intense de la prépa. La première année, « des vacances » se souvient-elle avec sincérité, alors qu’une grande majorité d’étudiants fait naufrage.

La brillante élève obtient une double maîtrise en droit privé et carrière judiciaire, avant d’enchaîner avec un DESS de droit des assurances et de la responsabilité. à la robe d’avocat, Sylvie Chanh préfère le secteur de l’assurance et sa dimen­sion juridique directement concrète. Et tout spé­cialement la gestion de sinistres. Raison pour laquelle il lui faut un temps de réflexion avant d’accepter de venir en stage d’études à la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA). Mais Jean Pechinot, alors sous-directeur automobile à la FFSA, qui deviendra son « père spirituel », sait la convaincre. Dès qu’il en a la possibilité, il revient la chercher en 2004, la subtilisant aux éditions de L’Argus de l’assurance où elle est restée quelques mois. Sa contribution au « Livre blanc sur le dommage corporel » paru en 2008 sera le point d’orgue de ce passage à la FFSA. Au-delà du souvenir des 76 versions différentes, elle maintient que les propositions d’alors sont encore d’actualité et respectueuses du droit des victimes.

Mais les talents sont précieux. François Bucchini, « son parrain » dans la profession, alors pdg d’Axa Cessions (Axa Global P&C), qui la côtoie lors des séances du motor steering committee au Comi­té européen des assurances à Bruxelles, lui propose un poste. Sylvie Chanh fait donc son entrée chez Axa en tant que chef de projet en juillet 2008.

L’international

Au sein d’une équipe ad hoc, elle doit convain­cre du bien fondé d’une politique d’accompagnement des victimes dans neuf pays du groupe. Les pre­mières réunions sont pesan­tes, il y a là un vrai challenge. Mais in fine, aux termes de trois ans d’efforts, Axa prendra le chemin du case management pour les victimes de dommages corporels.

Mission accomplie, celle qui s’est aussi investie dans l’enseignement et les publications professionnelles poursuit sa carrière chez CCR qui lui en donne l’occasion en octobre 2011. Depuis, cette jeune maman occupe la fonction de responsable du pôle sinistres et commutations chez le réassureur. Un poste qui l’amène à se déplacer régulièrement à l’étranger.

Sylvie Chanh se dit romantique, parle de Venise avec passion, pourtant elle lit et relit « Zadig », rédigé par Voltaire au siècle de la Raison. Alors on cède à la tentation de conclure son portrait avec les mots du philosophe : « il [le roi Nabussan] connut bientôt tout ce que valait Zadig ; il eut confiance en sa sagesse, et en fit son ami » (1).

SON PARCOURS

  • Son âge 35 ans
  • Sa formation DESS de droit des assurances et de la responsabilité civile, université Paris-Est Créteil – Val-de-Marne
  • Sa fonction Responsable pôle sinistres et commutations chez CCR

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 01 juillet 2022

ÉDITION DU 01 juillet 2022 Je consulte

Emploi

Nexforma

Consultants Spécialisés Indépendants H/F France Entière

Postuler

CNA HARDY

Souscripteurs et Gestionnaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché public d'assurance du personnel de la Communauté de Communes du Dourdannais ...

Communauté de communes du Dourdannais en Hurepoix CCDH

07 février

91 - CC LE DOURDANNAIS EN HUREPOIX

Services d'assurances pour la Communauté de Communes Grand Sud Tarn et Garonne.

CCGSTG Communauté de Communes Grand Sud Tarn et Garonne

07 février

82 - GRAND SUD TARN ET GARONNE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Sylvie Chanh (CCR) : l'expertise n'attend pas les années

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié