77 % des professionnels sont confiants dans l'avenir de l'assurance vie

77 % des professionnels sont confiants dans l'avenir de l'assurance vie

La confiance des professionnels dans le produit assurance vie est sans doute l’enseignement le plus important du sondage Optimind Winter/ OpinionWay.  En effet, seuls 23 % des personnes interrogées se déclarent méfiantes même si dans le détail, elles sont 76 % à estimer que les rendements continueront de baisser ; 62 % à envisager une dégradation de la fiscalité, mais seulement 44 % à craindre de voir les épargnants opter pour d’autres bas de laine.

Des PPE peu sollicitées

Interrogés dans le courant du mois de décembre, les professionnels envisageaient majoritairement une baisse des rendements. A ce jour les chiffres confirment leurs prévisions, même si le tableau des rendements disponible sur le site de l’Argus démontre que cette baisse est contenue. En revanche, le sondage affirme que 39 % des acteurs avaient prélevé dans les PPE (Provision pour participation aux excédents) en 2011, mais qu’ils ne seraient plus que 18 % à procéder ainsi en 2012. Selon les experts d’Optimind Winter « les professionnels restent prudents sur les rémunérations servies afin de conserver une PPE importante, ce qui leur permettra de sécuriser les rendements futurs y compris dans des scénarios défavorables ».

Faible impact du Livret A

Pour une grande majorité du panel (56%), l’augmentation du plafond des livrets bancaires n’aurait que peu d’impact sur les contrats d’assurance vie. Une affirmation contredite par les chiffres sur les versements puisque 60 % des professionnels ont constaté une diminution des versements en 2012 par rapport à 2011. Pour autant les rachats ne se sont pas emballés, puisque 49 % des interviewés ont même constaté une diminution des prestations.

Allonger la détention

Enfin, le sondage révèle l’attente d’une évolution fiscale favorisant la détention longue, puisque 77 % des professionnels s’y disent favorables. Quant aux moyens employés : 44 % prôneraient une sortie en rente plus avantageuse ; 37 % une fiscalité dégressive sur 14 ans ; et 16 % une durée de détention partant non plus de la date de souscription mais du calendrier des versements. Des hypothèses que certains espèrent voir dans le rapport Berger-Lefebvre toujours espéré pour la fin du mois de janvier.

Optimisme pour 2013 ?

Outre la confiance renouvelée des professionnels, les experts d’Optimind Winter estiment que si 2013 apporte une hausse progressive des taux des OAT combiné avec une reprise de la collecte (la baisse du rendement du Livret A pourrait aider) et un changement dans la composition des actifs davantage tourné vers les actions, les obligations corporate  ou l’immobilier alors « les rendements 2013 pourraient remonter, de manière légère du fait de l’inertie des portefeuilles ».

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 08 novembre 2019

ÉDITION DU 08 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Analyste Fonctionnel en Assurance Vie (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de prévoyance

AFNIC - Association Française pour le Nomage Internet en Coopération

11 novembre

78 - Montigny-le-Bretonneux

Prestations de service d'assurance en matière de frais de santé

EPA de la Ville Nouvelle de Sénart

11 novembre

91 - EPA SENART

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

77 % des professionnels sont confiants dans l'avenir de l'assurance vie

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié