Complémentaire santé : Intérimaires santé baisse ses tarifs

  Complémentaire santé : Intérimaires santé baisse ses tarifs
© Pascal Guittet Les intérimaires bénéficieront, à certaines conditions d'un maintien de leur couverture entre deux missions.

Le régime de frais de santé dédié aux travailleurs intérimaires réduit sa cotisation tout en renforçant ses garanties.

« Intérimaires Santé », le régime de frais de santé qui couvre plus de 800.000 salariés intérimaires, annonce une cotisation en baisse pour l’année 2018, à 5,99 centimes d’euros par heure travaillée en intérim au lieu de 7,2 centimes en 2017. Cela représente une cotisation de seulement 9 euros par mois pour un intérimaire travaillant à temps plein, indique un communiqué du Fonds d’action sociale du travail temporaire (FASTT).

Reste à charge zéro en optique
Après deux ans de fonctionnement, le régime frais de santé des intérimaires, construit par les partenaires sociaux de la branche du travail temporaire, géré par Siaci Saint Honoré et co-assuré par AG2R Réunica Prévoyance et Apicil, voit également ses garanties et services renforcés.
En optique, les assurés pourront bénéficier de l’offre « zéro reste à charge » sur les verres de lunettes, dans le réseau d’opticiens Itelis, ainsi que de l’amélioration de la prise en charge des lentilles, avec un forfait annuel de 110 € qui s’ajoute aux remboursements de l'assurance maladie, et de la prise en charge des lentilles non remboursées. La chirurgie des yeux sera également remboursée à hauteur de 400 € par œil et par an.

Maintien gratuit de la couverture

Les autres renforts de garanties portent sur la prise en charge des prothèses auditives, avec le remboursement qui passe à 500 € par oreille et par an, celle des prothèses dentaires remboursées par la sécurité sociale, avec un remboursement de 258 € pour une couronne, et enfin de la médecine douce, avec un forfait de 25€ par séance, pour deux séances par an, pour les consultations chez des ostéopathes, des chiropracteurs ou des étiopathes.
A ces nouvelles garanties s’ajoutent le maintien gratuit, sans cotisation, de la couverture entre les missions, jusqu’à deux mois, voire sept mois pour ceux qui bénéficient d’une allocation chômage, ainsi que la possibilité de souscrire à des options pour protéger les proches ou pour être encore mieux couvert.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 13 décembre 2019

ÉDITION DU 13 décembre 2019 Je consulte

Emploi

Mission Handicap Assurance

Mission Handicap Assurance

Postuler

Natixis Assurances

Cadre technique Indemnisation Auto H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Complémentaire santé : Intérimaires santé baisse ses tarifs

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié