Entreprises – Risques industriels : Plus simple et plus riche

La mutuelle américaine FM Global a lancé, début 2012, une version actualisée de sa tous risques Advantage, enrichie en garanties et extensions.


Outre l'extension des couvertures - conçue en coopération avec les clients et courtiers - les termes et conditions du contrat ont été simplifiés pour en faciliter la compréhension directe par les clients. En réunissant les qualités d'approche américaines et européennes.

Objet du contrat

Les garanties ne s'appliquent qu'après épuisement de celles accordées par les polices locales de la compagnie ou de tout autre assureur, couvre les différences de définitions, conditions et limites de garantie entre la police locale et ce contrat.

Encore faut-il que la garantie soit accordée au titre du contrat et que les limites de couverture prévues par la police d'assurance locale aient été atteintes et ses franchises appliquées.

NOTRE AVIS

  • AVANTAGES
    - Garanties et capacités financières stables.
    - Solidité financière reconnue.
    - Large traitement américano-européen des pertes d'exploitation après un incendie causé par un acte de terrorisme.
  • LIMITES
    - En cas de sinistre, l'assuré doit fournir un inventaire des biens perdus, détruits, endommagés.
    - Sont exclues les pertes d'exploitation dues à la suspension, résiliation ou cessation de baux.

Cible

Sont visées les entreprises ayant la volonté de gérer leurs risques industriels, prêtes à travailler sur la prévention, la protection et, en cas de sinistre, sur une intervention après en avoir minimisé l'impact par des mesures immédiates pour évacuer des personnels, contenir un incendie... avant l'arrivée des pompiers.

Contenu

La formule standard du contrat est adaptable aux activités spécifiques des clients (mines, énergie, papeterie...). Sa version actualisée comprend quatre nouvelles garanties et une douzaine d'extensions en inclusion.

Les garanties qui enrichissent le contrat sont les suivantes :

- interruption accidentelle de services, dommages matériels ou pertes d'exploitation (PE) dus à un changement de température causé par une interruption accidentelle d'approvisionnement en électricité, gaz... ;
- perte de clientèle, pertes d'exploitation subies du fait de la fermeture temporaire d'un magasin voisin sinistré à forte affluence ;
- dans le domaine de la gestion de crise, pertes d'exploitation dues à la fermeture par les pouvoirs publics d'un site assuré, à la suite d'un crime, d'un suicide... ;
- la garantie mise en service des machines ou équipements est étendue au cas où un nouvel accident interviendrait lors de la remise en service d'une machine réparée à la suite d'un accident (option) ;

Parmi la douzaine d'extensions incluses dans le tarif figurent :

- une franchise réduite de 50 % sur les équipements de protection incendie ;
- les frais de démolition et une augmentation des coûts de reconstruction. Le surcoût pris en charge pour répondre aux nouvelles normes s'étend aux équipements, structures et machines ;
- les frais de réparation provisoire ou accélérée et l'achat d'un équipement temporaire de remplacement ou de protection ;
- l'assuré qui achète une société bénéficie automatiquement de 90 jours de couverture ;
- prise en charge des pénalités pour retard de livraison nées d'un accident matériel sur site.

LE MARCHÉ UNE POIGNÉE D'ACTEURS

Le marché français des risques industriels (1 855 M€ en 2012) se réduit à quelques acteurs généralistes (Allianz, Axa...) et spécialistes (ACE, AIG, Albingia, CNA). L'année dernière, l'équilibre technique du secteur s'est dégradé après quelques gros sinistres. En revanche, 242 000 entreprises ont été créées, qui, à terme, augmenteront la masse assurable. Au troisième rang de la branche, loin derrière Axa (370 M€ de chiffre d'affaires en 2012 hors catastrophes naturelles) et Allianz France, FM Global compte 53 clients industriels ayant leur siège en France. Malgré sa présence relativement faible par rapport aux majors, elle relance la concurrence en matière de garanties, tarifs et distribution.

Distribution

Distribution directe ou par courtier (80 % du chiffre d'affaires). Propositions sur la base d'un tarif net, les frais, commissions ou honoraires étant négociés entre le client et le courtier.

Tarification

La tarification est liée au profil de risques de chaque client. Les ingénieurs les identifient, les quantifient, proposent des plans d'amélioration et aident à leur mise en place.

Emploi

AFI ESCA

Délégué Régional grands comptes H/F

Postuler

SERPINET CONSEIL

Inspecteur Commercial SUD 12 15 30 34 48 81

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de services d'assurances pour la CTBR.

Compagnie des Transports du Bas Rhin

19 janvier

67 - STRASBOURG

Services d'assurances.

Ville de Riom

19 janvier

63 - RIOM

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Entreprises – Risques industriels : Plus simple et plus riche

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié