Actionaria 2014 : le secteur financier peine à séduire les petits actionnaires

Actionaria 2014 : le secteur financier peine à séduire les petits actionnaires

Alors que le salon Actionaria 2014 se tient vendredi 21 et samedi 22 novembre, au Palais des congrès de Paris, le secteur financier peine à séduire les Français et les investisseurs actifs pour investir, révèle un sondage.

Le secteur financier en cinquième position

Réalisé début novembre 2014 par l’institut OpinionWay auprès de deux cibles (1 012 individus représentatifs des Français de 18 ans et plus et 237 investisseurs actifs inscrits au salon Actionaria 2014), cette enquête montre que pour investir, les «petits actionnaires» choisiraient en priorité les nouvelles technologies, l’énergie et le secteur des biotech/chimie/pharmacie plutôt que le secteur financier (banque, assurance, finance) qui n’arrive qu’en cinquième position. Un choix effectué autant par les Français (29%) que par les investisseurs actifs (23%).

Un secteur perçu comme rentable mais risqué

Pire, quand on demande aux deux cibles s'il s'agit d'un secteur innovant, le secteur financier arrive bon dernier, parmi douze catégories d'activités. En réalité, le secteur banque/assurance/finance apparaît comme rentable mais risqué, alors que les Français se déclarent plutôt attirés par des secteurs rentables mais peu risqués.

En octobre, un précédent sondage avait révélé que, de façon générale, les Français restaient toujours méfiants sur les placements en actions.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Actionaria 2014 : le secteur financier peine à séduire les petits actionnaires

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié