Liberty étend sa cible d’entreprises sur la branche dommages aux biens

Liberty étend sa cible d’entreprises sur la branche dommages aux biens
Olivier Muraire, directeur général France et Europe du Sud de Liberty.

Liberty International Underwriters (LIU) vient de rendre officielle l’extension de sa souscription dommages aux biens à tous les risques d’entreprise sur le marché français. Tout en restant un réel spécialiste des secteurs de la chimie et de l'énergie, l'assureur s’adresse, via cette extension, à tout type de société présentant un volume de capitaux à assurer supérieur à 20 M€.

Une capacité de 75 M€

Pour répondre à cet élargissement de cible, Liberty affiche aussi une capacité propre dédiée allant jusqu’à 75M€. «Cette offre répond à un besoin émanant de nos clients et de nos courtiers. Nous pourrons ainsi proposer notre expertise à des grandes PME, des entreprises de taille intermédiaires ainsi qu’à des grands groupes. Nous serons partenaires mais aussi apériteurs dans des programmes de coassurances», conclut Olivier Muraire, directeur général France et Europe du Sud de Liberty.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 21 février 2020

ÉDITION DU 21 février 2020 Je consulte

Emploi

SIACI SAINT HONORE

Consultant Santé Prévoyance (contrats collectifs)

Postuler

GROUPAMA OCEAN INDIEN

Responsable du pôle courtage professionnel entreprises et collectivités H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance de la flotte automobile de Logial-OPH.

LOGIAL-OPH

19 février

94 - ALFORTVILLE

Mission de certification des comptes de la communauté d'agglomération de l'albigeoi...

C2A Communauté d'Agglomération de L'Albigeois

19 février

81 - ST JUERY

RENOUVELLEMENT DES CONTRATS D'ASSURANCE POUR LES MEMBRES DU GHT SOMME LITTORAL SUD.

CHU - Hôpital Nord - Amiens Picardie

19 février

80 - AMIENS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Liberty étend sa cible d’entreprises sur la branche dommages aux biens

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié