[DOSSIER] Intempéries 2013 : les dommages s'accumulent 5/10

Intempéries : Groupama ajuste ses contrats d'assurance climatiques

Intempéries : Groupama ajuste ses contrats d'assurance climatiques
© capture BFM TV

Groupama a décidé d’ajuster les contrats d’assurance multirisques climatiques détenus par certains agriculteurs du fait des intempéries enregistrées depuis le mois d’août 2012. En substance, cette mesure prévoit de reporter au mois de juin les dates limites de semis pour les cultures qui n’ont pu être cultivées à temps à cause du mauvais temps. En effet, les contrats climatiques ne couvrent pas les récoltes semées après la date limite. Sont concernés par ces dispositions dérogatoires le tournesol, le sorgho et le maïs, d’ordinaire semés entre mars et mai.


8600 déclarations de sinistres

Les aléas climatiques de ces derniers mois ont fortement impacté les cultures de l’année 2013. Les inondations du mois de mai dernier ont touché pas moins de 70 000 hectares d'exploitation. Groupama a enregistré 8 600 déclarations de sinistre au 4 juin 2013 pour les seuls excès d’eau ou inondations. Les Caisses régionales de Groupama Grand-Est, Groupama Nord-Est, Groupama Paris Val-de-Loire, et plus localement Groupama Oc et Groupama Rhône-Alpes-Auvergne sont les plus concernées.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 27 novembre 2020

ÉDITION DU 27 novembre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

CEGEMA

Chargé de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Intempéries : Groupama ajuste ses contrats d'assurance climatiques

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié