Kerialis soigne la protection sociale des cabinets d'avocats

Kerialis soigne la protection sociale des cabinets d'avocats

L’institution de prévoyance de la branche des cabinets d’avocats profite de ses excédents pour réduire les cotisations, renforcer les prestations et développer les services.

Faire plus et mieux ! Ce n’est pas juste un slogan au sein de l’institution de prévoyance des cabinets d’avocats qui entend bien démontrer que la page de la Crepa est définiti­vement tournée ! Kerialis, c’est son nouveau nom, a effectué, au printemps dernier, « un toilettage complet » du régime de prévoyance, pour ­reprendre les ter­mes de son directeur général, Éric Chancy.

Une bonne santé financière

Elle a ainsi tout à la fois « baissé de 12 % ses tarifs », tout en améliorant les niveaux de prise en charge. En ­réduisant les franchises par exemple. « Kerialis ­intervient plus tôt, cela permet de soulager la ­trésorerie des cabinets d’avocats », poursuit Éric Chancy, qui évoque aussi l’intégration de prestations d’assistance fournies par RMA.

Au total, le coût technique de cette amélioration du régime prévoyance s’élève à 3 M€. Un effort que l’institution de prévoyance peut consentir au regard de sa « bonne santé financière ». Kerialis affiche, certes, un chiffre d’affaires de 109,5 M€ – quasi stable – mais elle enregistre un résultat net de 5 M€, en hausse de 28 % par rapport à l’année précédente. Et avec 110 M€ de fonds propres, elle possède une marge de solvabilité de quasi 200 %. Bref, l’organisme de protection sociale complémentaire a les moyens d’en donner plus aux quelque 12 500 entreprises adhérentes.

  • 109,5 M€ Le chiffre d’affaires
  • 5 M€ Le résultat net
  • 200 % La marge de solvabilité

Et les partenaires sociaux qui gèrent Kerialis n’entendent pas en rester là. La retraite supplé­mentaire, qui représente plus de la moitié des cotisations, est également en chantier. En avance sur son plan de provisionnement arrêté au début des années 2000, le régime branche 26 devrait, de plus, profiter des modifications apportées au taux d’actualisation et à la provision technique spéciale (PTS). « La nouvelle régle­men­tation devrait augmenter largement le ratio de provi­sion­nement », assure Éric Chancy.

L’IP envisage donc, là aussi, une baisse des cotisations, via une dimi­nution du taux d’appel. Et l’améliora­tion du régime est également à l’ordre du jour pour la dépendance. Prévoyance, retraite, dépendance… Sur ces trois segments, Kerialis doit faire face à la fin des clauses de désignation. Cette ­faculté pour les partenaires ­sociaux de branche de désigner un ou plusieurs opérateurs pour la gestion de leur régime de protection socia,le complé­mentaire a été censurée par le Conseil constitutionnel en 2014. Et même si la fin des dites clauses fait débat, la concurrence est, de fait, plus féroce dans la branche des avocats comme dans d’autres. Kerialis a ciblé l’amélioration des prestations prévoyance sur le régime des cadres, car c’est sur ce segment qu’elle avait le plus à souffrir de la concurrence.

Un partenariat avec les huissiers

L’institution de prévoyance des cabinets d’avocats a signé un partenariat avec sa consoeur des études d’huissiers de justice. Cet accord prévoit la création d’un GIE de moyens entre Kerialis et la Carco, notamment pour le recouvrement des cotisations et le versement des prestations. Par ailleurs, la quinzaine de salariés de la Carco a emménagé dans les locaux de Kerialis, à Paris, qui emploie une soixantaine de personnes. Pour Éric Chancy, DG de cette dernière, cette opération constitue une « première étape importante » dans la stratégie de réunion des professions du droit.

 

L’ambition de la référence

Par ailleurs, l’institution de prévoyance, qui ambitionne de devenir « l’acteur de référence des professions du droit », recherche un partenariat « afin de renforcer sa capacité et ses forces commerciales ». Le réseau de distribution est le point faible de nombre d’institutions de prévoyance. Kerialis est également en discussion afin de trouver un partenaire pour l’accompagner sur la transformation digitale. « Nous avons créé un espace client, mais nous souhaitons aller plus loin, notamment en matière de souscription en ligne », précise Éric Chancy. Autrement dit, là aussi, renforcer la qualité de service.

Emploi

KAPIA RGI

ANALYSTES FONCTIONNELS en Assurance Vie et /ou IARD

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

KAPIA RGI

DÉVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Location longue durée de quatre véhicules automobiles

Ville de Noisiel

14 décembre

77 - Noisiel

Mission d'assistance comptable.

SMAC Syndicat Mixte d'Abattage en Corse

14 décembre

20 - AJACCIO

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Kerialis soigne la protection sociale des cabinets d'avocats

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié