L'assurance vie en quête de sens

L'assurance vie en quête de sens
Montant des encours d’épargne solidaire en France, en M€, et évolution en 2012 par rapport à 2011, en %

Le Crédit agricole assurances fait une entrée remarquée sur l'assurance vie solidaire. Il lance un contrat combinant pour la première fois les deux composantes de cette épargne en faveur des projets sociaux.

Encore réfractaire à l'épargne solidaire, l'assurance vie s'ouvre à ce marché longtemps cantonné à l'épargne salariale ou aux produits bancaires, comme en témoigne le lancement de Contrat solidaire de Predica-Crédit agricole assurances dans les 39 caisses régionales. « La quête de sens est une préoccupation de la grande majorité de nos sociétaires et de nos clients », justifie Jérôme Grivet, directeur général de Crédit agricole assurances. Via Amundi, sa filiale de gestion d'actifs, l'assureur fait ses premiers pas dans l'assurance vie solidaire dont les valeurs « résonnaient avec notre identité mutualiste », poursuit-il.

La particularité du Contrat solidaire est qu'il cumule, pour la première fois, les deux grandes composantes de l'épargne solidaire : le partage et l'investissement solidaire.

Inviter les clients à choisir

Dans le mécanisme de partage, la moitié des frais d'entrée du contrat - lesquels s'élèvent à 2% - est reversée à une association. Ce don peut être envoyé directement à Initiative France, une structure qui soutient la création d'entreprise, ou être transformé en « Tookets », un programme de monnaie virtuelle créé par la Caisse régionale Pyrénées-Gascogne : via le site tookets.com, l'assuré peut choisir l'association ou l'entreprise d'utilité sociale, souvent au niveau local, et bénéficie de l'avantage fiscal du don.

L'autre volet « solidaire » se retrouve dans la composition mê-me du contrat vie. Ainsi, le fonds en euros, baptisé Euro Solidaire, contient au moins 5% de ses actifs investis dans le fonds commun de placement (FCP) Finance et solidarité d'Amundi, labellisé Finansol et investi dans 25 entreprises solidaires. Les 95% restants sont gérés comme l'actif général de Predica. De même, Contrat solidaire propose 7 unités de compte solidaires, également labellisées Finansol.

Pour François De Witt, président de l'association Finansol, « l'assurance vie, qui compte pour 40% du patrimoine des Français, représente moins de 2% de l'encours d'épargne solidaire : il y avait manifestement un trou à combler ».

L'initiative de Predica pourrait faire des émules. LCL, l'autre réseau bancaire du groupe Crédit agricole, pourrait distribuer le contrat dès 2014, tandis que d'autres assureurs réfléchissent au lancement d'une assurance vie solidaire, comme la Macif et la Maif, toutes deux partenaires historiques de Finansol et proposant déjà des FCP solidaires ou des livrets de partage.

L'épargne solidaire en plein boom malgré de multiples freins à l'essor de l'assurance vie solidaire

Pourquoi, sur l'encours de 1 400 Md€ de l'assurance vie, la part de l'assurance vie solidaire ne représente-t-elle qu'à peine 60 M€ - surtout issus de Entraid'Épargne de la Carac - ? Pour Sophie des Mary, directrice de Finansol, l'association qui a labellisé 123 placements d'épargne solidaire depuis 1997, « il n'y avait jusqu'à présent aucune appétence de la part des compagnies d'assurance pour l'épargne solidaire ». Les raisons sont multiples. Tout d'abord, les produits bancaires (FCP, Livrets) ont été les premiers à se positionner sur ce marché. Ensuite, l'épargne salariale a bénéficié de l'obligation depuis 2010 de proposer au moins un FCP solidaire dans les PEE ou les Perco. De plus, à la différence des livrets, les revenus d'intérêt de l'assurance vie ne peuvent pas être « partagés ». Surtout, les investisseurs institutionnels comme les analystes financiers, peu au fait du monde des entreprises solidaires, ont montré une certaine frilosité, peut-être par peur de plomber le rendement. Cette frilosité devrait disparaître depuis qu'au 30 juin 2012 Finansol accorde son label dès 5% d'investissement solidaire.

L'assurance vie représente moins de 2% de l'encours d'épargne solidaire, il y a un trou à combler.

François De Witt, président de Finansol

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 26 février 2021

ÉDITION DU 26 février 2021 Je consulte

Emploi

Mutuelle du Soleil

Directeur Technique H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Animateur commercial H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

PRESTATIONS DE CONSEILS JURIDIQUES POUR LES BESOINS DU CONSEIL DEPARTEMENTAL D'EURE...

Conseil Départemental d'Eure et Loir

28 février

28 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Prestations de conseil, d'assistance et de représentation juridique.

Saint-Lô Agglomération Cca Saint-Loise ou CCASL

28 février

50 - ST LO

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L'assurance vie en quête de sens

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié