MGEN : une nouvelle complémentaire santé pour les étudiants et les jeunes

 MGEN : une nouvelle complémentaire santé pour les étudiants et les jeunes
L'offre ÔJI de la MGEN propose cinq formules au choix de remboursement pour les frais médicaux,des prestations de prévention et des services d'assistance

La mutuelle du monde enseignant a totalement repensé son offre à destination des jeunes et étudiantsde moins de 30 ans. Au menu : du choix dans les garanties, des services d’assistance et du digital

La MGEN poursuit sa révolution culturelle. Finie la complémentaire santé unique ! Après les populations enseignantes actives, le groupe mutualiste propose également une nouvelle offre diversifiée pour les jeunes et les étudiants. «La MGEN est un acteur historique de la complémentaire santé étudiante, c’est une activité naturelle et nos propres adhérents  demandaient une offre jeune», justifie Isabelle Hébert, directrice générale adjointe assurance obligatoire et complémentaire.  Pour rappel, la mutuelle historique du monde enseignant a récupéré, en janvier 2016, à la suite de sa décision de stopper le partenariat avec La Mutuelle des étudiants (LMDE)  quelque 260000 étudiants, enfants d’adhérents.

Pack urgence et forfaits prévention

Cependant, cette nouvelle offre dénommée ÔJI vise au-delà de cette population « captive ». Et de fait, la MGEN, désormais ouvert à tous les publics, n’a pas lésiné sur le marketing,  décidée de séduire aussi bien les parents que les jeunes. Afin de rassurer les premiers,  elle prévoit cinq niveaux de remboursement des dépenses maladie, un pack urgence en cas d’accident ou d’immobilisation et une couverture internationale avec une assistance robuste – tous deux en inclusion -  et même une option pour les globe-trotters voyageant dans des pays aux frais de soins coûteux. Et pour séduire les jeunes,  l’offre intègre également des forfaits prévention adaptés à cet âge de la vie (contraception, protection auditive jetable…) et  une flopée de services, qui vont des conseils emploi à l’information juridique en passant par l’accompagnement au déménagement, réalisés par l'assisteur historique de la mutuelle, IMA.

Partenariat avec JAM et son chatbot

Mais pour s’assurer la conquête des moins de 30ans, la MGEN a surtout insufflé une forte dose de digital dans cette offre.  Via l’appli dédiée ÔJI, l’adhérent dispose d’une carte de tiers-payant dématérialisée et d’un compteur pour gérer ses forfaits prévention, avec  la possibilité  d’envoyer des photos via son mobile pour le remboursement des dépenses. «L’offre ÔJI a une fonction de lab. Nous pourrons être amenés à étendre certaines fonctionnalités à nos autres offres», précise Isabelle Hébert.

Dans ce même esprit, la MGEN s’est associé à la start-up JAM. La mutuelle est devenue le partenaire exclusif sur les questions de bien-être et de santé de cette jeune société qui a développé un chatbot  - solution de communication basée sur l’intelligence artificielle - s’adressant principalement aux jeunes et aux étudiants. Très concrètement, lors des discussions avec les adhérents JAM sur le fil santé, le robot pousse certains contenus sponsorisés par la mutuelle. Qui n’écarte pas pour autant des méthodes de prospection plus traditionnelles puisqu’elle prévoit des opérations ponctuelles sur certains campus universitaires.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Acquisition de titres restaurant

MSA Mutualité Sociale Agricole du Languedoc

22 avril

48 - MSA DU LANGUEDOC

Prestations de services d'assurances.

Ville de Meylan

21 avril

38 - MEYLAN

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

MGEN : une nouvelle complémentaire santé pour les étudiants et les jeunes

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié