Perte d’autonomie – Entreprises – Aide aux aidants : Malakoff-Médéric innove en dépendance

Perte d’autonomie – Entreprises – Aide aux aidants : Malakoff-Médéric innove en dépendance

Pour séduire employeurs et salariés, l'offre Pass Indépendance du groupe de protection sociale mise sur l'aide aux aidants et un préfinancement de la couverture individuelle.

La dépendance a du mal à s'imposer en entreprise, dans la mesure où les DRH sont peu enclins à cofinancer un risque à horizon aussi lointain. Pour surmonter cet obstacle, l'offre Pass Indépendance de Malakoff-Médéric joue sur deux tableaux.

Tout d'abord, elle propose un pack de services relativement complet en matière d'aide aux aidants. « Toutes les études montrent que cette problématique, qui se traduit par de l'absentéisme et de la fatigue pour les salariés, est de plus en plus présente dans les entreprises », explique Alexandrine de Vallois, directeur du marketing stratégique. Concrètement, le salarié qui doit s'occuper d'un parent, beau-parent ou conjoint en perte d'autonomie peut accéder, par téléphone, à un bilan personnalisé, qui débouchera sur des accompagnements (psychologique, administratif...), des formations et des prestations (portage repas, aide-ménagère...) d'une valeur de 1 000 €, qui « peut être utilisée pour des temps de répit d'urgence ou programmé ».

Pass Indépendance, qui s'adresse à toute entreprise de plus de 6 salariés, prévoit le versement d'une rente mensuelle en cas de dépendance lourde - invalidité 3 de la Sécurité sociale, GIR 1 et 2 -, que l'on peut renforcer, sans questionnaire médical, de manière facultative.

Combinaison avantageuse

Mais, et c'est là où l'offre se distingue, elle prévoit la souscription, sans questionnaire ni période de carence, d'une couverture individuelle lors de la sortie de l'entreprise, avec une réduction de la cotisation fonction du temps passé dans le contrat collectif. Cet abattement peut aller jusqu'à 70% pour un salarié de 65 ans partant à la retraite ayant cotisé 22 ans en collectif. « L'objectif est de lisser le coût de la dépendance dans le temps », justifie Alexandrine de Vallois, précisant que le taux de réduction progresse rapidement : « Il est déjà de 30% après cinq ans de couverture collective. » Ce contrat, qui intègre évidemment le pack aide aux aidants, couvre les GIR 1 à 3 et propose plusieurs niveaux de rente.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 06 décembre 2019

ÉDITION DU 06 décembre 2019 Je consulte

Emploi

Mission Handicap Assurance

Mission Handicap Assurance

Postuler

Natixis Assurances

Cadre technique Indemnisation Auto H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Perte d’autonomie – Entreprises – Aide aux aidants : Malakoff-Médéric innove en dépendance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié