[DOSSIER] L'observatoire de l'innovation en assurance 5/7

Une forte attente sur les tarifs

Le dernier volet de cet Observatoire de l'innovation en assurance porte sur la perception des consommateurs. Opinion Way les a interrogés sur l'importance qu'ils accordent à ce sujet. Ils n'ont qu'un objectif : payer moins.

Bien sûr, les Français affirment que l'innovation est importante (62%) dans le choix de leur assureur ! Ils sont même 15% à dire que ce critère est « très important ». Ce sont les 18-24 ans et les plus de 65 ans qui accordent le plus de poids à ce critère. À l'inverse, les 25-34 ans sont 50% à le négliger à l'heure du choix.

Mon contrat à mon prix

Afin de mieux comprendre ce que les consommateurs estiment être un produit d'assurance novateur, cinq cas de figure ont été passés au crible (voir graphiques ci-contre). Est-ce le contexte actuel qui a influencé les réponses ? Toujours est-il que les trois items ayant pour incidence un ajustement au plus près des tarifs ressortent en tête. Ainsi, 84% des assurés pensent que l'innovation consiste à payer un prix qui correspond exactement à sa consommation, comme le prix au kilomètre ou l'éco-tarification. Les deux autres propositions majoritaires portent sur la personnalisation, avec pour conséquence des effets sur les prix. Ainsi, 80% des Français estiment qu'un assureur innovant serait celui capable de leur proposer des produits parfaitement adaptés à leur profil, et ce sans avoir à le demander. Une définition générale derrière laquelle ils évoquent le bonus/malus collectif incluant les enfants et le conjoint, le regroupement de tous les véhicules de la famille chez un même assureur... Quasiment à égalité (79%), les consommateurs considèrent que le prix lui-même peut être innovant, dès lors que l'assureur leur permet de construire un contrat en modifiant le périmètre des garanties, par exemple. Une customisation qu'il conviendrait alors de faire rimer avec mutualisation !

Si ces trois premiers critères sont tout particulièrement réclamés par les 50-64 ans, les deux suivants concernent davantage les jeunes entrants sur le marché. C'est le cas lorsque l'innovation est présentée comme la possibilité d'ajouter des services (59%) ou lorsque sont évoquées les nouvelles technologies, en particulier mobiles. Dans ce dernier cas, les assurés ne sont plus que 38% à être d'accord avec cette définition, 22% déclarant même ne pas être du tout d'accord. En revanche, les 18-24 ans affirment haut et fort qu'il s'agit d'une innovation majeure. Tout comme les Parisiens et les Franciliens, qui se détachent ici du lot, alors que pour les autres critères, il n'existe aucune différence entre régions.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 06 décembre 2019

ÉDITION DU 06 décembre 2019 Je consulte

Emploi

Mission Handicap Assurance

Mission Handicap Assurance

Postuler

Natixis Assurances

Cadre technique Indemnisation Auto H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Une forte attente sur les tarifs

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié