Une nouvelle épargne aux normes de la charia

Dans quelques semaines, le courtier lyonnais CFCI et associés sera l'un des premiers intermédiaires à distribuer un nouveau contrat d'assurance vie respectant les principes de l'islam.

La Compagnie financière de conseils en investissements et associés (CFCI) se prépare à commercialiser, d'ici à mai 2012, une assurance vie qui respecte les préceptes de la charia. Ce cabinet de courtage lyonnais fondé en 1997 emploie 107 collaborateurs, dont 90% sont des commerciaux. Il compte 6 000 clients en assurance vie et placements immobiliers de défiscalisation. Il s'agira de l'un des premiers distributeurs de ce produit bâti par Anouar Assoune, ancien directeur chez Standard et Poor's et ex-vice-président de Moody's France, professeur de finance islamique dans plusieurs grandes écoles (HEC, université de Paris-Dauphine, Sciences Po, Ena).

Pas de fonds en euros, car assimilé à de l'usure

Ce contrat a pour originalité de ne proposer qu'une seule unité de compte : un fonds de fonds diversifié en actions et sukuks (obligations islamiques), qui vient d'être agréé par l'Autorité des marchés financiers (AMF). Aucun fonds en euros ne sera proposé, les principes de la finance islamique interdisant l'enrichissement procuré par le prêt, qui est assimilé à de l'usure. La finance islamique repose sur cinq piliers, trois interdictions et deux obligations. Le produit financier ne doit ni investir sur des prêts ni spéculer, ni investir dans des entreprises ayant des activités prohibées (alcool, armement, tabac...). Enfin, il doit prévoir un partage équitable des profits entre les épargnants et investir dans l'économie réelle.

Le nom du porteur de risque est encore secret. « Tous les contrats avec les assureurs ne sont pas signés, donc, je ne peux pas communiquer leurs noms à ce stade », justifie Anouar Assoune. « Il y a 6 millions de résidents de confession islamique en France, mais nous vendrons d'abord ce contrat d'assurance à notre clientèle », poursuit Patrick Zen, directeur commercial de CFCI. Le courtier vise une collecte de 50 M€ sur ce produit d'ici à fin 2013.

Il y a 6 millions de résidents de confession islamique en France, mais nous vendrons d'abord ce contrat à notre clientèle.

Patrick Zen, directeur commercial de CFCI

 

CINQ PILIERS À RESPECTER

3 interdictions

  • le prêt avec intérêt et l'usure ;
  • la spéculation ; 
  • les activités illicites.

2 obligations

  • partager équitablement ; 
  • investir dans l'économie réelle.

 

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Service comptable: externalisation de la tenue de l'inventaire.

Ville de St Pierre

26 avril

974 - ST PIERRE

Location avec option d'achat d'un tracteur routier GNV (gaz naturel volatile pour v...

TRIFYL Syndicat Mixte Valorisation Déchets Ménagers Assimilés du Tarn

26 avril

81 - LABESSIERE CANDEIL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Une nouvelle épargne aux normes de la charia

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié