CFDP aide ses courtiers à être « DDA compatibles »

 CFDP aide ses courtiers à être « DDA compatibles »

Distribuant ses produits de protection juridique presque exclusivement par le biais du courtage, CFDP se prépare depuis 2 ans aux impacts que DDA aura sur ses process de distribution. Pour accompagner ses 2500 courtiers partenaires, elle vient de leur remettre à chacun un livret « DDA et vous ».

Bientôt responsables à la fois de la sélection des intermédiaires auxquels ils confient la distribution de leurs produits, mais également du contrôle de leurs activités, les acteurs du marché de l’assurance ne semblent pas faire d’excès de zèle concernant l'application de la directive sur la distribution d'assurance (DDA). « Les investissements déployés par les assureurs pour aider leurs courtiers à passer le cap restent une grande inconnue », prévient Henri Debruyne, président du MEDI (monitoring european distribution of insurance).

Alors que certains  réfléchissent encore à la meilleure façon d’aider leurs réseaux à modifier leurs pratiques pour être « DDA compatibles », CFDP* a dégainé la première en distribuant depuis le 20 novembre 2017 à ses 2500 courtiers un petit livret intitulé « DDA et vous ». « L’idée était d’abord de démystifier cette directive, en proposant une synthèse  claire, concise et pédagogique» explique Sylvie Rigaudie, directrice commerciale de CFDP.

Des courtiers peu préparés

Henri Debruyne et Anne d’Andiran, responsable juridique de CFDP, sont chargés de relever ce défi. En discutant avec un panel de courtiers en mai 2017, ils constatent leur méconnaissance de la DDA et un fort attentisme envers les compagnies. Les deux co-auteurs décident donc de concevoir un support pratico-pratique d’une trentaine de pages, rassemblant l’essentiel des points réglementaires à respecter, leurs modalités concrètes de mise en œuvre au sein des cabinets de courtage et une foire aux questions pour chaque thématique (compétence, conflit d’intérêt, information et conseil, gouvernance produits) : « un marché-cible, c’est quoi ? », « la formation annuelle de 15h peut-elle être fractionnée ? »

En complément, CFDP a également fait évoluer sa convention de partenariat avec les courtiers et souhaite faciliter le dialogue continu qu’elle entretient avec eux. Des procédures d’alerte en cas de manquements ont aussi été prévues, par exemple sur la remise de l’IPID en phase précontractuelle.



* CFDP est le seul acteur indépendant sur le marché de la protection juridique. Il assure notamment les agents d'Agéa (fédération nationale des syndicats d'agents généraux) et de nombreux professionnels (TNS, PME, syndics de copropriété..).

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 02 octobre 2020

ÉDITION DU 02 octobre 2020 Je consulte

Emploi

ASSURANCES TOUSSAINT-PAJOT-SEVIN

AGENT GÉNÉRAL ASSOCIÉ H/F

Postuler

Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

Expert Engins de chantier (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

CFDP aide ses courtiers à être « DDA compatibles »

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié