Complémentaire santé : les futures garanties des contrats seniors

Complémentaire santé : les futures garanties des contrats seniors
Les contours des contrats d'assurance maladie complémentaire à destination des personnes âgées de plus de 65 ans sont détaillés par un nouveau projet de décret.

Que devront comporter les contrats d'assurance maladie complémentaire à destination des personnes de plus de 65 ans pour être labellisés ? Les détails des garanties et primes sont désormais connus.

Il reste encore quelques mois avant l’entrée en vigueur des contrats seniors, inscrits dans l’article 33 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2016. Ce dispositif, applicable au 1er janvier 2017, doit faciliter l’accès à une complémentaire santé pour les personnes âgées de plus de 65 ans.

Ces dernières pourront ainsi bénéficier d’un crédit d’impôt égal à 1% du montant de la prime acquittée hors taxe en cas de souscription à un contrat labellisé, dont les contours ont été tracés par un premier décret publié au Journal officiel du 27 avril 2016. Ce texte précisait ainsi que ces futurs contrats labellisés devraient proposer trois niveaux de garanties et, surtout, que cette labellisation serait du ressort du fonds CMU.

Trois niveaux de garanties

Un document de travail constitutif d'un prochain décret, consulté par l’Argus de l’Assurance, détaille les zones d’ombre encore existantes quant aux garanties que devront contenir ces contrats, contestés par ailleurs par les organismes complémentaire santé, pour bénéficier de ladite labellisation.

Comme attendu, il détaille trois niveaux de contrats différents, aux cotisations respectives de 41, 52 et 77 €, pour les personnes âgées de 65 à 69 ans. La tarification irait ensuite crescendo avec l’âge, les primes mensuelles (hors taxe) s’élevant pour les personnes âgées de plus de 90 ans à respectivement 75, 87 et 132 euros.

Jusqu'à 750€ sur les audioprothèses

Les principales garanties sont également détaillées dans ce texte. En plus de la prise en charge intégrale du ticket modérateur et du forfait journalier hospitalier quel que soit le niveau de contrat, ces contrats devront respecter des plafonds quant à l’optique, le dentaire, les dépassements d’honoraires et les audioprothèses. A noter que le troisième niveau de contrat inclut une prise en charge de 60 € par jour pour une chambre particulière en cas d’hospitalisation.

Prestations Contrat 1 Contrat 2 Contrat 3
OPTIQUE. Monture + 2 verres simples 150€ 200€ 300€
DENTAIRE. Soins dentaires prothétiques ou orthopédie dentofaciale TM+100% TRSS TM+200% TRSS TM+300% TRSS
Audioprothèse (par appareil) 450€ 600€ 750€
Dépassements d'honoraires (CAS) 0% 70% TRSS 120% TRSS
Dépassements d'honoraires (non CAS) 0% 50% TRSS 100% TRSS

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 20 septembre 2019

ÉDITION DU 20 septembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances statutaires groupement ESMS 65

Etablissement Public d'Accompagnement et de Soins des Hautes-Pyrénées 65

20 septembre

65 - CASTELNAU RIVIERE BASSE

Aménagement du CCAS

Ville de Ruelle sur Touvre

20 septembre

16 - Ruelle-sur-Touvre

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Complémentaire santé : les futures garanties des contrats seniors

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié