Assurance vie : une psychiatre ne peut pas être bénéficiaire pour son patient

Civ.1re, 4 novembre 2010, pourvoi n° 07-21.303

Une femme qui avait désigné sa légataire universelle bénéficiaire d’une assurance vie, décide finalement d’attribuer le bénéfice du contrat à sa psychanalyste et à défaut au concubin de celle-ci. A son décès, l’héritière évincée demande l’annulation de l’avenant modifiant le contrat, soutenant qu’il constitue une libéralité consentie à un médecin ayant traité la défunte lors de sa dernière maladie.

Accueillant cette demande, la cour d’appel Paris (11 septembre 2007), déclare l’avenant nul dans sa globalité, c'est-à-dire à l’égard de la psychiatre mais également de son concubin, et condamne celle-ci à restituer le capital à l’héritière.
La cour de cassation casse et annule l’arrêt, mais seulement en ce qu’il retient la nullité de l’avenant à l’égard du concubin de la psychiatre. Sur ce point, la première chambre civile reproche en effet aux juges de ne pas s’être prononcés sur la cause ayant déterminé l’assuré à souscrire l’avenant au bénéfice de ce dernier.

Dans cet arrêt, la cour de cassation reconnaît qu’une psychiatre-psychanaliste qui a soigné le défunt pendant « sa dernière maladie », ne peut pas recevoir de lui à titre gratuit. Il semble important de relever que cette décision est rendue sur le fondement de l’article 909 du code civil dans son ancienne rédaction. A l’époque, l’article empêchait à tout médecin de recevoir à titre gratuit d’une personne qu’il a soigné « au cours de sa dernière maladie », expression remplacée depuis 2007 par « la maladie dont il meurt ».



Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Acquisition de titres restaurant

MSA Mutualité Sociale Agricole du Languedoc

22 avril

48 - MSA DU LANGUEDOC

Prestations de services d'assurances.

Ville de Meylan

21 avril

38 - MEYLAN

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assurance vie : une psychiatre ne peut pas être bénéficiaire pour son patient

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié