Fausse déclaration : L'assuré doit déclarer son traitement médical

Les faits

Contraint de cesser son activité après avoir souscrit un prêt immobilier, un dentiste demande à l'assureur le garantissant contre le risque décès, invalidité, incapacité de travail (Erisa, devenue HSBC assurance vie) de prendre en charge le solde du crédit. Reprochant à l'assuré d'avoir menti sur son état de santé, l'assureur refuse sa garantie. L'assuré saisit le juge.

La décision

La cour d'appel d'Aix-en-Provence prononce la nullité du contrat, retenant que l'assuré avait fait preuve de mauvaise foi en répondant par la négative à la question de savoir s'il prenait régulièrement des médicaments, suivait un régime médical ou avait un traitement médical, alors qu'il était sous traitement contre la dyslipidémie (cholestérol). Pour retenir que « ce risque ignoré [par l'assureur] a eu une influence sur le sinistre », les juges s'appuient sur un rapport d'expertise montrant que les antécédents médicaux de l'assuré avaient eu un rapport avec les affections motivant les arrêts de travail ultérieurs. La mauvaise déclaration a « modifié l'appréciation du risque pour l'assureur ».La Cour de cassation approuve cette décision.

Commentaire

La Cour estime ici que le fait pour l'assuré de ne pas déclarer suivre un traitement contre la dyslipidémie diminue l'opinion du risque pour l'assureur. On ne peut qu'imaginer que le questionnaire précisait que dyslipidémie signifiait cholestérol ! Cet arrêt s'inscrit dans la continuité d'une décision de la première chambre civile, qui avait estimé que « la déclaration de bonne santé et d'absence de traitement médical alors que l'assuré était traité contre l'hypertension artérielle diminuait l'opinion du risque pour l'assureur » (Civ. 1re, 21 mai 1990). La fausse déclaration intentionnelle de l'assuré est sanctionnée par la nullité du contrat (C. ass., L. 113-8).

Emploi

Ergalis

Technico commercial Santé Prévoyance F/H

Postuler

AFI ESCA

Gestionnaire Assurance Obsèque H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Fausse déclaration : L'assuré doit déclarer son traitement médical

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié