Place à la détection salivaire

Le décret du 24 août 2016 permet aux forces de l’ordre de détecter chez le conducteur la présence de stupéfiants par un prélèvement salivaire au lieu d’un dépistage sanguin.

Cette mesure vise à rendre plus efficace, ne serait-ce qu’en les multipliant, les contrôles visant à lutter contre la conduite sous l’emprise de stupéfiants. Ainsi, les articles R. 235-1 à 235-12 du code de la route sont modifiés pour accueil­lir le prélèvement salivaire, en lieu et place du prélèvement sanguin.

La notice du décret du 24 août 2016 précise : « Un prélèvement sanguin supplémentaire, en plus du prélèvement salivaire, pourra être réali­sé sur demande de la person­ne contrôlée afin qu’il puisse être procédé ultérieurement, sur la base de ce prélèvement, à un examen technique ou à la recherche de l’usage des médicaments psychoactifs. » Le dispositif doit être complé­té par un arrêté méthodologique afin de pouvoir entrer en application.

Emploi

Aubéane Mutuelle de France

Responsable Contrôle Interne, Gestion des Risques et Conformité (H/F)

Postuler

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché des assurances communales.

Ville de Treffiagat

29 novembre

29 - TREFFIAGAT

Amo Dans Le Cadre Du Choix Du Mode De Gestion Du Service De L'Alimentation En Eau P...

Métropole Toulon Provence Méditerranée

29 novembre

83 - METROPOLE TOULON PROVENCE MEDITERRANEE

Mise en conformité RGPD et externalisation du DPD (Relance suite à une déclaration ...

Communauté de Communes Plaines et Monts de France

29 novembre

77 - CC PLAINES MONTS FRANCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Place à la détection salivaire

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié