L'E-RÉPARATION EN PHASE EXPÉRIMENTALERéparation automobile Victimes du désenchantement vis-à-vis d'Internet, les promoteurs de portails consacrés à la réparation automobile doivent à nouveau convaincre de l'efficacité de leur offre.

L'E-RÉPARATION EN PHASE EXPÉRIMENTALE

Réparation automobile Victimes du désenchantement vis-à-vis d'Internet, les promoteurs de portails consacrés à la réparation automobile doivent à nouveau convaincre de l'efficacité de leur offre.



Le monde de la réparation automobile tisse sa toile sur le Web, mais plus lentement que les acteurs ne l'auraient souhaité. Les deux principaux portails existant actuellement sur le marché de la réparation automobile - leclubauto.com et autossimo.com - ont ainsi été contraints de repenser leur présence sur le Net.

Le premier, lancé durant l'été 2000 à l'initiative de Sidexa, a recadré simultanément son capital et son image. Concernant son capital, il a dissipé les craintes de nombreux distributeurs de pièces, inquiets de voir des fournisseurs, tels que Facom, Valeo, 3M et Rest'agraf, détenir des actions d'une structure pouvant contribuer à les court-circuiter. Ces fournisseurs se sont retirés au profit de Sidexa (filiale d'Audatex), principal apporteur d'affaires du portail, qui va reprendre la totalité du capital. En second lieu, leclubauto.com a repeaufiné son image en privilégiant son offre de services, plutôt que le e-commerce qui peine à démarrer. Des services articulés autour de la fourniture d'accès à Internet, mais aussi de la réalisation de devis - en association avec Sidexa - et de la gestion des sinistres en ligne. Le loueur Hertz en mesure depuis quelques mois l'efficacité et tout porte à croire, au vu des résultats obtenus sur les quelque 30 000 dossiers traités, que cette pratique est porteuse d'avenir. Quant aux ambitions que nourrissait leclubauto.com en matière de vente d'assurance automobile par les réparateurs, elles ne sont, pour l'instant, plus à l'ordre du jour.

Centralisation des factures

Le portail autossimo.com a été initié par le groupe Autodistribution en vue de promouvoir le e-commerce entre ses distributeurs et les réparateurs membres de ses réseaux. Si une minorité d'entre eux commence à l'utiliser pour le commerce de pièces, la majorité des abonnés s'en sert comme mode d'accès à des banques de données techniques parmi lesquelles Autodoc qui, selon ses promoteurs, est la pierre angulaire du portail. Autre fonction d'autossimo.com : la centralisation des factures. On estime, chez Autodistribution, que les donneurs d'ordre, les assureurs en particulier, devraient y trouver un intérêt en termes d'efficacité et d'accès aux statistiques. Reste D'Arva, dont l'offre " Darvanet " se veut avant tout un service extranet sécurisé mais dont la finalité pourrait être étendue à la gestion de sinistres en ligne. Aux assureurs actionnaires d'en décider...

Emploi

AFI ESCA

Délégué Régional grands comptes H/F

Postuler

SERPINET CONSEIL

Inspecteur Commercial SUD 12 15 30 34 48 81

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de services d'assurances pour la CTBR.

Compagnie des Transports du Bas Rhin

19 janvier

67 - STRASBOURG

Services d'assurances.

Ville de Riom

19 janvier

63 - RIOM

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L'E-RÉPARATION EN PHASE EXPÉRIMENTALERéparation automobile Victimes du désenchantement vis-à-vis d'Internet, les promoteurs de portails consacrés à la réparation automobile doivent à nouveau convaincre de l'efficacité de leur offre.

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié