FAUSSE DÉCLARATION

- Les faits

Une personne souscrit le 18 octobre 2001, auprès de la société des paiements Pass, un emprunt personnel et a signé, avec l'offre de prêt, une demande d'adhésion à l'assurance facultative proposée par la société Carma qui comporte un questionnaire de santé. Le 1er mars 2002, elle est placée en arrêt de travail. L'assureur n'ayant pris en charge que les échéances de juin à août 2002, elle l'assigne afin qu'il soit condamné à garantir le remboursement du prêt personnel.

- La décision

La cour d'appel Grenoble le condamne à prendre en charge les remboursements du prêt personnel et écarte la demande en nullité qu'il a présentée pour fausse déclaration. L'assuré a répondu ne pas avoir été atteint de maladie grave ou chronique, ne pas suivre de traitement médical régulier, ne pas avoir subi plus de trente jours (consécutifs ou non) d'arrêt de travail au cours des douze derniers mois. L'obésité n'est pas en elle-même une maladie grave ou chronique qu'il aurait dû déclarer. Pour dire l'assureur tenu de prendre en charge les remboursements du prêt personnel, elle retient qu'au moment de la souscription, l'assuré n'avait pas consulté de médecin, n'était pas suivi pour une quelconque maladie, n'avait jamais été placé en arrêt de travail, et ne prenait aucun traitement. L'assureur ne prouve pas que l'assuré se savait malade. Cette décision est cassée par la Cour de cassation qui reproche à la cour d'appel de n'avoir pas répondu aux conclusions de l'assureur relatives aux conditions de mise en oeuvre de la garantie qui excluait le risque consistant dans les suites ou conséquences de maladie et d'accidents antérieurs à la prise d'effet.

(Cass., 2e ch. civile, 20 mars 2008, n° 443 F-D ; Carma contre Bernard M. et SPP.)

> Commentaire

L'obésité n'est pas considérée comme une maladie que doit déclarer l'assuré à l'assureur. Par ailleurs, il appartiendra à la cour de renvoi d'étudier si l'exclusion des maladies antérieures à la prise d'effet du contrat est applicable en l'espèce, après avoir rejeté l'action en nullité pour fausse déclaration intentionnelle.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 31 janvier 2020

ÉDITION DU 31 janvier 2020 Je consulte

Emploi

APRIL

Directeur de marché Assurances Construction h/f Fonction CODIR

Postuler

SIACI SAINT HONORE

Gestionnaire sinistres Transport H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestation de services d'assurances

Ville de Solliès Toucas

27 janvier

83 - Solliès-Toucas

Audit du niveau des charges et produits d'exploitation d'ENEDIS et de RTE.

Commission de Régulation de l'Energie

26 janvier

75 - COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

FAUSSE DÉCLARATION

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié