Renforcement du contrôle des arrêts de travail

Un nouveau dispositif de contrôle des arrêts de travail vient d’être mis en place par un décret publié au JO du 26 août dernier. Désormais, le médecin-conseil de la sécurité sociale peut suspendre les indemnités complémentaires mais aussi celles versées par la sécu, sur simple avis du médecin mandaté par l’employeur, s'il conclut que l’arrêt de travail est injustifié. Le salarié dispose alors de 10 jours après la notification pour contester cette décision. Le conseil de l’ordre des médecins a fait part de ses réserves à l’AFP, regrettant que le salarié puisse perdre toutes ses indemnités sur simple avis du médecin conseil, alors qu’il ne l’a pas obligatoirement examiné lui-même.  

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 21 janvier 2022

ÉDITION DU 21 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

Natixis Assurances

CONTRÔLEUR DE GESTION EPARGNE (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Renforcement du contrôle des arrêts de travail

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié