Sécurité Routière : une directive facilitant l’échange des données bientôt transposée

Sécurité Routière : une directive facilitant l’échange des données bientôt transposée
L'objectif est de retrouver plus facilement les auteurs d'infractions

Les deux assemblées parlementaires viennent d’adopter, en première lecture, un  projet de loi «portant diverses dispositions d'adaptation au droit de l'Union européenne dans le domaine du développement durable», qui transpose notamment une directive  du 25 octobre 2011 « facilitant l'échange transfrontalier d'informations concernant les infractions en matière de sécurité routière ».

Ce texte prévoit  la mise en place d’un système informatique  permettant l’échange, entre les Etats europeens, des données relatives aux plaques d’immatriculation. L’idée est de pouvoir retrouver plus facilement  les responsables d’une infraction (excès de vitesse, franchissement d'un feu rouge, conduite en état d'ébriété ou sous l'influence de drogues, ect…) pouvant être éventuellement à l’origine d’un accident de la route. Le projet de loi, qui fait l’objet d’une procédure accélérée, devrait bientôt passer devant la commission mixte paritaire avant d'être adopté définitivement.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 04 décembre 2020

ÉDITION DU 04 décembre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestation D'Assurance Prevoyance.

Grand Port Maritime de la Réunion

02 décembre

974 - LE PORT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Sécurité Routière : une directive facilitant l’échange des données bientôt transposée

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié