Simplification de la procédure d'indemnisation des victimes de l'amiante

Selon un décret du 7 octobre 2011(publié au Jo du 8) , les victimes de l'amiante ne seront désormais plus obligées de recourir à un « médecin spécialiste ou compétent en matière de pneumologie ou en oncologie » pour attester qu'elles souffrent d'une maladie liée à une exposition à l’amiante. Un certificat médical de leur généraliste suffira. Mise en place en octobre 2001, la procédure d'indemnistation gérée par le FIVA (fonds d'indemnisation des victimes de l'amiante) prévoit que les victimes de l’amiante joignent à leur dossier un certificat médical attestant la maladie et tous les documents de nature à établir la réalité de l’exposition à l’amiante si la maladie ne figure pas sur la liste des maladies reconnues « consécutives à l’amiante » (cancer bronchique, mésothéliome, l’asbestose).

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 21 janvier 2022

ÉDITION DU 21 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

CHARGE DE CONTENU MARKETING -(H/F)-CDD

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Simplification de la procédure d'indemnisation des victimes de l'amiante

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié