Une secousse universelle

Une secousse universelle
De gauche à droite : Yves Puget, Olivier Baccuzat, Christine Kerdellant, Stéphanie Mundubeltz Gendron © Pascal Guittet

Vous tenez entre les mains un numéro rare : il a été réalisé de concert par quatre rédactions, celles de « L’Usine Nouvelle », « L’Usine Digitale », « L’Argus de l’assurance » et « LSA », des magazines du groupe Infopro Digital. Ce numéro spécial porte en effet sur un sujet qui nous concerne tous, et vous nécessairement, que vous opériez dans la distribution, l’industrie, l’assurance ou l’économie numérique elle-même : la révolution de la data. Autrement dit, la montée en puissance de l’intelligence artificielle et du traitement des données.

Les experts continuent de se battre sur la définition de l’IA. Mais il est tentant de la définir simplement comme la conjonction de trois éléments: de grandes capacités de calcul, des masses de data et des algorithmes. Car il y a longtemps que les équations sophistiquées existent et que des jeux de données peuvent être disponibles, mais il a fallu l’arrivée de grosses machines pour disposer enfin de capacités de calcul suffisantes pour les mouliner. Désormais, l’IA est partout, elle est le nerf de la guerre. La bataille fait rage entre les États-Unis et la Chine pour en devenir le leader, sous le regard encore passif de l’Europe : les Américains sont en tête, mais les Chinois pourraient les avoir rattrapés dans cinq ans, car, contrairement à ce que l’on vient de vivre pour le pétrole et les gaz de schiste, l’empire du Milieu bénéficie d’un carburant quasi illimité : les data. En Chine, le respect de la vie privée ne pose aucune restriction au recueil des données, bien au contraire, le gouvernement est en train de généraliser le « crédit social », une note de réputation attachée à chaque citoyen, qui synthétise les milliers de données recueillies sur chacun. Armées de ces données illimitées sur la vie des habitants, les smart cities chinoises fonctionneront en toute transparence ! S’il est une innovation – pourtant essentielle – que l’Europe aura du mal à exporter, c’est bien son RGPD. Dans les entreprises aussi, la course a commencé. Pour collecter, exploiter, stocker ou protéger les données. Pour former les salariés aux métiers dont ce nouveau monde a besoin.

Ce numéro vous donne un aperçu des meilleures pratiques dans l’industrie, le commerce ou l'assurance – et même dans l’armée, car les militaires carburent eux aussi à la donnée. La data bouscule la relation client, change les processus de production, impose de nouvelles approches, de la maintenance prédictive dans les usines à l’utilisation, dans la distribution, de la blockchain pour assurer la traçabilité de la chaîne alimentaire…

Ce numéro ne se contente pas de mêler les activités, les pratiques ou les problématiques sectorielles, et d’ouvrir des brèches dans des disciplines silotées : il donne, parfois, le vertige.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 25 septembre 2020

ÉDITION DU 25 septembre 2020 Je consulte

Emploi

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

ASSURANCES TOUSSAINT-PAJOT-SEVIN

AGENT GÉNÉRAL ASSOCIÉ H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Accord-cadre d'assurance construction

Lille Métropole Habitat - OPH

23 septembre

59 - LILLE METROPOLE HABITAT

SERVICES D'ASSURANCES POUR LA COMMUNE DE FLEURY-MEROGIS.

Ville de Fleury Merogis

23 septembre

91 - FLEURY MEROGIS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Une secousse universelle

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié